Voyage au bout du monde

Retour sur l'île du Nord- 23 février au 3 mars 2012

 
 
23 Février
Nous arrivons sur l’île du Nord et prenons possession de notre nouvelle voiture. Le loueur n’ayant pas le modèle que l’on avait réservé, il nous a donné 1 Forester Subaru, modèle de gamme supérieure. Super confort mais beaucoup moins de place pour les bagages et nous avons quand même près de 120 kgs à nous 4 !!
Nous nous posons pour 5 nuits à l’auberge « Bamber House » au Mount Eden à Auckland (auberge qui nous a été recommandée par los Montfortos qui ont séjourné il y a 4 ans lors de leur tour du monde). Bamber House est une ancienne maison coloniale et a une annexe un peu plus contemporaine, super accueil par Dawn et Claire, spacieuse chambre avec salle de bain. Je suis quasi sûre que nous y serons très bien !
     
24 Février
Matinée shopping pour Richard, Mathilde et moi en prévision des Fidji et matinée devoirs pour notre Adrien.
Et ce soir match de rugby au stade mythique « Eden Park », qui oppose les Crusaders de Christchurch aux Blues d’Auckland. Premier mach de la saison du Super 15 et derby Ile du Sud contre Ile du Nord. Nous sommes impressionnés et un peu émus de nous trouver dans ce très beau stade ! Adrien va vous raconter cette soirée sportive avec l’avant, pendant et après match !
     
     
Au pays du Rugby !
Salut everybody ! Pour ce match de Super 15 (Championnat regroupant les équipes de NZ, d’Australie et d’Afrique du Sud)… Place aux jeunes ! lol
Nous quittons l’auberge de jeunesse pour nous rendre au stade. Petite halte en chemin chez Nando’s un restaurant portugais pour manger ; et déjà on voit des groupes de supporters vêtus de bleu (Auckland) ou de rouge (Christchurch) qui se dirigent vers l’Eden Park. Mathilde et moi sommes tout excités sur le chemin ! Et les routes menant au stade sont fermées à la circulation .Une fois arrivés devant le stade, on se fait prendre en photo par des néo-zélandais, et bizarrement, ils rigolent quand on leur dit qu’on est français ! Après avoir validé les billets, on pénètre enfin dans l’antre des All Blacks, et on nous donne des drapeaux des Blues. On n’ a pas eu de mal à trouver nos places car on est dans le virage « Famille », où on a pu profiter d’un tarif très avantageux : 54$ pour 4 ! (environ 35 €). Ensuite, avec Mathilde, on a trouvé un stand où  nous nous faisons maquiller aux couleurs des Crusaders de Christchurch : simple rayures sur les joues pour Math et maquillage intégral pour moi !
On prend au passage un kit famille avec un poster des Blues, des bonbons et une pancarte avec écrit TRY (essai !). On assiste à l’échauffement des équipes, et cela était génial de dire : Oh regarde ! Le numéro 11 c’est Israel Dagg avec qui j’ai pris une photo ! 19h30, entrée des Crusaders en premier, puis l’entrée des Blues accueillis par d’énormes flammes qui sortent sur le côté du terrain !
     
7.35 pm, début du match (quelle précision dans l’horaire) ! Et déjà les gros contacts apparaissent ! Rapidement le stade explose quand les Blues, auteurs d’une superbe action collective marquent le premier essai, et le transforment. 10 minutes après, deuxième essai pour les Blues, mais cette fois la transformation passe largement à côté. A chaque fois qu’Auckland marquait des points, les flammes apparaissaient au bord du terrain ! Cela fait déjà 12-0. Mais l’air de rien, les Crusaders obtiennent des pénalités et les transforment facilement. Ils mettent dans la foulée un super essai, et Math & moi crions de joie ! A la mi-temps, il y a donc 12-16 pour les joueurs de Christchurch.
     
Pendant la deuxième période, une annonce fait trembler tout l’Eden Park : Le maori qui mène le haka chez les All Blacks, Piri Weepu, va rentrer pour jouer son premier match sous les couleurs bleues de la plus grande ville de NZ. Il a droit à une ovation de tous les supporters (des deux équipes) à son entrée !
L’intensité des premières minutes est toujours présente, et les Crusaders se font rattraper par les Blues : 18-19 à deux minutes de la fin. Nous sommes dans le temps additionnel, il reste quelques secondes à jouer quand les Blues récupèrent le ballon, s’approchent dangereusement de la ligne des Crusaders, et transmettent le ballon en retrait à Piri Weepu, qui tente le « Drop » de la dernière chance… Tout le stade exulte et se lève, on croit donc que les Blues ont arraché la victoire, puis le groupe de supporters d’Auckland se met les mains sur la tête… Le drop de Weepu a été contré au dernier moment et le ballon est donc passé à deux centimètres des poteaux : les Crusaders ont gagné !! Youhouu !
Une poignée de main des plus amicales a lieu entre les deux équipes à la fin. Ce match a vraiment été génial, avec une bonne ambiance, même si les parents sont surpris qu’il n’y ait pas eu de chants dans les tribunes.
Alors qu’on s’apprêtait à sortir de notre tribune, on voit qu’à l’autre bout, des joueurs restent pour signer des autographes et prendre des photos. Mathilde et moi n’hésitons pas et traversons toute la tribune pour nous y rendre. J’ai utilisé le petit panneau en papier « TRY » pour que les joueurs me signent un autographe : j’ai obtenu 6 signatures dont 5 de joueurs des Blues alors que j’étais aux couleurs du Canterbury (couleurs des Crusaders). Je ne connais pas le nom de beaucoup mais bon ! Quel bonheur quand j’ai réussi à avoir la signature d’un joueur des All Blacks qui a aussi participé à la RWC 2011 (Rugby World Cup) : Jerome Kaino. En fait, j’ai eu le trio magique (lol) : Autographe + Poignée de main + Photo ! Merci à Math qui était ma photographe pour la photo avec J. Kaino, tout comme avec Israel Dagg à l’aéroport de Christchurch.
    
          Keven MEALAMU                                                  Jérôme KENO
C’était exceptionnel de pouvoir approcher ces joueurs, et ils sont beaucoup plus abordables que les footballeurs.
On quitte le stade avec de merveilleuses images, et on gardera en souvenir ce match… j’en suis sûr !
Une fois de plus, grand merci à Papa & Maman 
PS : Les auteurs de cet article exceptionnel, rempli en émotion, sont Mathilde Jeanne Marcadier et son frère Adrien Clément Marcadier, qui l’ont écrit soigneusement à l’arrière de la voiture pendant le trajet pour aller à la péninsule de Coromandel.
 25 Février
Après une matinée de devoirs, nous voilà tous les 4 dans un grand centre commercial d’Auckland pour quelques achats toujours en prévision des Fidji. Puis séance skype avec Espen et Fanfan en direct de Moscou, dans la voiture !! car la connexion à l’auberge n’est pas top donc on a profité d’être en ville pour se connecter avec notre stick Vodafone. Aussi on s’est garé sur un parking et nous avons skypé de la voiture : des vrais manouches !! Nous avons pu voir Fanfan alitée sur son divan avec une broche incroyable sur sa jambe (triple fracture tibia-péroné et genou cassé en faisant du patin à glace). Mais elle a le moral et attend l’intervention chirurgicale de lundi. Elle nous a dit être entre de bonnes mains car les chirurgiens orthopédiques qui s’occupent d’elles sont les chirurgiens des sportifs russes !! Bon courage Fanfan ! Nous sommes de tout cœur avec toi et pensons très fort à toi !!
Puis soirée totalement improvisée avec Christian et Gigi sur leur bateau L’Chuppen (souvenez- vous de cette rencontre de janvier). Nous sommes allés jusqu’à leur bateau pour les saluer et nous y avons passé la soirée et avons partagé le dîner avec eux. On a ri toute la soirée, quel bout en train ce Christian ! Richard et lui se sont bien trouvés !
         
26 Février
Tentative skype avec Max mais cela n’a pas fonctionné. Puis séance avec Mamine, Marie et Jean-Marie à Landi et là super connexion !
En soirée nous avons rejoint Gigi et Christian en ville d’Auckland pour aller manger français (nous sommes tous en manque de la gastronomie française !) et sommes allés dîner au « Garde-manger » soit une tartiflette soit un bœuf bourguignon ou un confit de canard avec en dessert une bonne crêpe de froment! Nous avions déjà repéré ce restaurant début janvier mais il était fermé pour congés. Très bonne soirée à nouveau en compagnie de Gigi et Christian à qui nous avons offert un petit Kiwi All Blacks car il sera seul à bord de son bateau en avril pour traverser l’océan Indien et nous voulions qu’il ait un compagnon ! Il était très content et nous a dit qu’il le mettrait sur sa table de quart.
     
          
27 Février
« Ra Whanau Koa » Bon anniversaire à ma petite sœur Marie !
Journée repos : devoirs, blog… Depuis hier-après-midi, je souffre de terribles maux de tête, courbatures… donc pas l’envie et la forme de sortir ! L’épidémie de grippe de France serait- elle arrivée jusqu’à nous ? Puis nous nous sommes installés tous les quatre dans le salon de l’auberge pour regarder les Oscars et à notre plus grande joie à 7.20 pm Jean Dujardin a remporté l’Oscar du meilleur acteur pour The Artist !! Cocorico ! Et après le film a lui remporté l’Oscar du meilleur film ! Cocorico à nouveau !
28 Février      
Mon état ne s'est pas amélioré et bien au contraire j’ai de plus en plus mal à la tête, aussi mon petit mari me persuade d'aller consulter avant de quitter Auckland. Pas facile d’expliquer tous les symptômes en anglais mais j’y arrive tant bien que mal ! Le médecin a diagnostiqué un virus (lequel, je n’ai pas tout compris ?) et m'a prescrit des "pain killers"! (traduction littérale: tueurs de douleurs!). Mes piqûres de sandflies de janvier ont réapparu et me démangent terriblement et cela me fait d'énormes boutons (pas très beau!!) ! A priori, ce serait la fièvre qui aurait réactivé tout cela !
Puis nous prenons la route pour aller passer 2 jours dans la péninsule de Coromandel (péninsule en face d’Auckland à environ 160 kms). Les paysages sont une fois de plus magnifiques, splendides !
     
     
Puis nous arrivons dans la petite ville de Coromandel Town, ancienne ville de la ruée vers l’or, et nous nous installons pour 2 nuits au Tui Lodge, backpacker tenu par un gallois qui a commencé à nous parler rugby ! Endroit très calme et très cosy également !
     
Nous y avons rencontré Georges de Lyon, producteur de fromages en retraite, qui est venu voir sa fille qui habite en NZ.
Le traitement médical prescrit hier semble faire effet et cela va mieux ! et le mal de tête bien moins douloureux ! Aujourd’hui météo nuageuse !
Nous quittons l’auberge pour aller sur la côte Est de la péninsule de Coromandel à « Cathedral Cove ». Une nouvelle fois, on franchit des collines et la route est sinueuse ; La végétation est également très dense ! Premier lookout « Maungataururu » : un superbe panorama sur Coromande Town. C’est même très beau sous ce ciel gris !
     
Pour se rendre à Cathedral Cove, il faut marcher 45 mn depuis le car park, pour arriver sur cette petite plage où les rochers forment un arc et on pourrait imaginer que c’est la voûte d’une cathédrale ! On peut y aller quelque soit la marée. La vue pendant la rando est amazing ! Les enfants s’y sont baignés. L’eau est particulièrement claire et de surcroît ils l’ont trouvée bonne !
    
     
     
       
                                                      L'heure de la sieste !
Puis nous nous rendons à Hot Water Beach vers 5 pm (17h) (soit 2h avant la marée basse) car cette plage s’avère être assez exceptionnelle 2 h avant et 2 h après la marée basse. On peut accéder à une zone sablonneuse au milieu de la plage où des eaux thermales chaudes affleurent juste sous la surface ; La température est de 60 à 65 ° au plus chaud à la surface !On y creuse un trou qui fera office de piscine et jacuzzi personnel ; C’est super agréable mais il faut faire attention car à certains endroits c’est très chaud (il n’y a qu’à voir ma tête sur la photo !) ; Seul bémol, il y a beaucoup d’affluence et donc cela perd un peu de son charme !
     
On y a rencontré une famille française habitant en Guyane et qui fait en partie les mêmes destinations que nous sur 12 mois en y rajoutant Honk Kong, les Etats Unis et le Canada. Peut -être nous reverrons-nous à Bali car nous y serons à peu près à la même période ! Qui sait le monde est si petit ?
De retour à l’auberge, nous avons l’agréable surprise de retrouver Duncan, notre funny anglais de Punaïkaki !
Je ne voulais pas quitter la péninsule de Coromandel sans goûter aux "green lipped mussels" (moules aux lèvres vertes !).
     
 Impressionnant la taille de ces moules !
1er Mars
Retour sur Auckland pour les 3 derniers jours en NZ et allons passer 2 nuits chez une famille Servas Shayne et Greg. Dernière petite virée de shopping au centre d’Auckland et nous traversons le pont pour nous rendre à Birkenhead (suburb d’Auckland) où nous attendent nos hôtes. Super, super accueil et nous avons passé une très bonne soirée à échanger sur nos voyages, notre trip en NZ. Greg est architecte et Shayne est consultante en management, spécialisée dans le harcèlement au travail et travaille en indépendante aussi bien pour la police, les écoles, les entreprises. Leur fille Anna habite à Christchurch et est étudiante en géologie « ingénieur en tremblement de terre » comme dit Greg ! Au mois de mai prochain, ils viennent en Europe pour 6 semaines mais vont beaucoup bouger : Paris, Milan, Vienne, Copenhague… tout ça en voiture ! (8000 kms environ).
Pour la préparation du dîner, Shayne a embauché Mathilde et Adrien pour l’aider et les a appelés « mes sous-chefs » ! Ils étaient ravis !
 Shayne a proposé à Mathilde d’aller visiter une école primaire demain matin et après un coup de téléphone à la directrice de l’école, c’était acté ! Math est ravie mais un petit peu stressée tout de même !
 
Nous avons fait la connaissance de Zoé, jeune fille qui est la fille d’amis à Shayne et Greg qui habitent Queenstown (Ile du Sud) et Zoé fait ses études d’architecture à Auckland aussi elle loge chez eux. Le papa de Zoé est l’un des cameramen et photographes qui travaillent beaucoup avec Yann Arthus-Bertrand aux 4 coins du monde. Il est le cameraman du film que nous avions été voir à Te Anau, film superbe sur la NZ. Zoé , dans un mois, part avec son école pour un mois à travers l’Europe pour étudier les différentes architectures et elle passe 1 jour ou 2 au Tour près de Chamonix.
2 Mars
Bon anniversaire à mon filleul Robin pour ses 17 ans !
Mathilde et moi allons avec Shayne à la « Verran Primary School ». Nous sommes très bien accueillis par la directrice qui va demander à 2 enfants Leonie et Maila 9 ans de nous faire visiter l’école. Ces deux charmantes petites filles prennent leur rôle très au sérieux et nous passons un très agréable moment en leur compagnie. L’école comme toutes les écoles de NZ ont un immense parc, 2 aires de jeux , un terrain de sport (panier de basket, ..)! Chaque classe a son carré de potager, il y a une serre où les enfants font pousser des plantes et des légumes avec l’aide d’un jardinier volontaire (papi en retraite) qui vient 3 matinées par semaine à l’école ; un coin verger avec des pommiers, des mandariniers, des figuiers… Superbe environnement donc pour les enfants. Et c’est Math qui va rédiger la suite de l’article !
     
 
Comme disait maman leur école est immense, ils ont une serre où ils élèvent des chenilles et des gros papillons orange et ce n’est pas fréquent d’avoir un chat dans une école. Après avoir vu la cour, le parc, nous allons voir la bibliothèque dont Greg, architecte, a fait tous les plans!! Très belle bibliothèque Greg, en plus il n’y a pas de chaises car il a fait comme des gradins de trois marches !! Ensuite nous allons dans les classes: gros coup de stress pour moi ayant peur que des enfants me parlent et de rien comprendre. Dans toutes les classes qu’on a visitées Shayne expliquait aux professeurs que je voyageais et à chaque fois c’était "Wouha beautiful, you are lucky !!". 
Vous voyez maintenant j’écris et je parle anglais .A l’école, il y a aussi des élèves qui sont « médiateurs »c’est-à-dire que en cas éventuel de dispute dans la cour ils essayent de régler le problème sans les maîtresses. On reconnait les médiateurs car ils ont un gilet jaune fluo. Je trouve que c’est une très bonne idée !! J’ai trouvé que les classes étaient mieux disposées car elles n’étaient pas en étage mais toutes de plain- pied. Ce qui m’a aussi plu ce sont les tables regroupées par 4 ou 5.Et qu’ils ont 2 classes d’ordinateurs : que des Apple comme des Mac Book Air !!!!! Puis je suis allée jouer dans le playground avec Leonie et Maila pendant la récréation (tea morning) pendant que Maman et Shayne discutaient dans le parc. Je me suis bien amusée et me suis brûlée les mains avec la barre d’un jeu ! Et après mes nouvelles copines sont parties car elles allaient à la piscine en bus. Leonie m’a remercié d’être venue visiter son école (Leonie est arrivée à Birkenhead il y a quelques mois car sa maison a été complètement détruite par le tremblement de terre à Christchurch). J’ai adoré ce moment et cette visite et je suis très contente d’avoir rencontré des filles de mon âge. Un grand merci à Shayne.
     
Leonie, Mathilde , Maila
Puis l’après-midi, séance « hair dresser » pour Math, Adrien et moi, chez la coiffeuse de Shayne ; Emma est anglaise et ses parents habitent près de Angoulême donc elle était contente de voir et de parler avec des frenchies (mais en anglais). Emma a fait un chignon à Mathilde! Je ne vous dis pas comme la miss était fière !
Puis nous avons fait partir un nouveau colis de 9 kgs cette fois, pour la France !
En fin d’après-midi, nous sommes allés dire au revoir à Gigi et Christian. A nouveau moment très cordial et de franche rigolade ; Christian et Gigi ont prêté à Adrien un masque de plongée avec caméra et appareil photo intégrés afin de garder des souvenirs lors de nos prochains moments de snorkeling aux Fidji, Vanuatu et Nouvelle Calédonie. Nous espérons vraiment de revoir le couple de L’Chuppen mais on ne sait pas dans quel coin du monde ??
Ce soir, nous serons tous les 4 car Greg et Shayne ont une soirée de théâtre prévue avec des amis. Soirée pizzas puis blog pour moi et rugby pour Richard et les enfants à la TV (the Blues d’Auckland contre the Chiefs d’Hamilton –île du Nord). Auckland a perdu 29 à 14.
     
Shayne et Greg sont rentrés avec un ami et nous avons discuté un bon moment.
3 Mars
Dernier jour en NZ . Cela fait tout de même bizarre ! Matinée rangement des bagages, éval d’anglais pour Adrien. Et l’après-midi, nous sommes allés avec Greg au musée « Motat » : musée dédié à l’aviation, aux moyens de transports et il y avait plusieurs activités ludiques pour les enfants : jeux de lumières et lasers, tunnel dans le noir le plus complet avec obstacles dans lequel ils devaient avancer à tâtons… C’était intéressant !
     
     
Avant de rentrer, Greg nous a fait voir de plus près le Harbour Bridge et nous sommes même allés sous le pont ; les quartiers résidentiels avec de superbes villas.
Pendant ce temps- là, Shayne nous avait préparés un très bon repas. Repas dans la bonne humeur, puis nous les avons quittés vers 21h30 pour nous rendre à l’hôtel Formule 1 près de l’aéroport. Shayne avait tenté d’annuler notre résa à l’hôtel car elle souhaitait nous garder une nuit de plus mais impossible !
     
Thank you so much Shayne and Greg for your welcome! We hope to see you in the Alps or in Brittany. Cheers.
Dernière nuit au Formule 1 car demain l’aventure continue sous de nouveaux horizons: les îles Fidji : Autre décor et autre culture !
 
C’est donc le moment de faire un petit bilan de notre séjour en NZ :
 amazing, gorgeous, fabulous !
 
Très belle destination, paysages absolument magnifiques et sauvages, et très très contrastés surtout dans l’île du Sud ! La force de la nature s’y dégage. Que d’émerveillement et d’émotion devant ces animaux et oiseaux endémiques à la NZ ! Des rencontres fort sympathiques, des échanges chaleureux avec les néo-zélandais. Je crois, sincèrement, que c’est l’un des plus beaux pays que je n’ai jamais vus ! Les 2 mois ont passé à grande vitesse, trop vite !!
 
E Haere Ra Aotearoa
Au Revoir Pays du Long Nuage Blanc
     
 

                            



Publié à 23:30, le 6/03/2012, dans 10) NOUVELLE ZELANDE,
Mots clefs :


Ile du Sud- Hamner Springs-Akaroa-Christchurch-20 au 23 février 2012

 

 
20 Février
Nous quittons avec beaucoup de regret « The Innlet », qui est véritablement un havre de paix, dommage que ce week-end nous n’étions pas très sereins Richard et moi en raison des circonstances ! C’est le meilleur backpacker pour nous depuis le début du trip ! Nous établirons à la fin du voyage un classement des auberges : Top, Moyen et Bad !! Cela pourra servir à ceux d’entre vous qui voudraient voyager dans ces destinations.
La route est longue entre la Golden Bay et Hamner Springs. Une fois arrivés, Mathilde et moi sommes allées aux piscines d’eau thermale du village. Grand complexe en plein air avec plusieurs bassins d’eau thermale à 33°, 36°, 40° ou 41° avec ou sans remous. Des eaux contenant du calcium, du magnésium, du potassium, du soufre… C’est notre cure de magné B6 de la saison ! C’est le complexe de ce genre le plus grand en NZ ! Du bonheur et quelle détente après ce week-end de stress ! Moment de complicité mère-fille très sympa ! Nous y avons rencontré une famille française vivant en Malaisie, qui nous a donnés des informations sur Bali. L’échange fut très sympa !
     
 Pendant ce temps-là, Richard a finalisé la réservation d’une semaine aux Iles Fidji à Natadola Beach sur l’île principale de Viti Levu (nos billets d’avion étant pris depuis début janvier), et Adrien, en élève consciencieux, a travaillé ses cours !
Le backpacker de ce soir est également très bien : « Le Gîte ». Le précédent propriétaire était franco-canadien d’où le nom français ! C’est très calme et à deux pas des pools !
    
21 Février
La fin de notre séjour sur l’île du Sud approche !! Aussi nous nous rapprochons de Christchurch où nous prenons l’avion jeudi, et allons deux jours à Akaroa dans la Péninsule de Banks. Ville à forte influence française car elle a été colonisée et fondée par des français (l’île du Sud aurait pu être française mais les anglais sont arrivés 2 jours plus tôt ! no comment !!). Adrien espère vivement manger du bon pain et des croissants français et Richard un bœuf bourguignon !! Ils ne pensent qu’à manger ces deux-là ! La vue avant d'arriver au village est absolument magnifique!
     
     
COCORICO !!!
     
 Et ce soir, nous dormons à nouveau chez une hôte Servas Val Parker.
Alors que nous cherchions un restaurant français, Adrien a aperçu Hélène la jeune française rencontrée à Kaikoura lors de la sortie pour voir les baleines, avec ses amis Adélaïde et Nicolas. Ils font le tour du monde (un vrai de vrai !) Nous avons donc passé l’après-midi ensemble à échanger sur nos différentes destinations et sur les anecdotes arrivées aux uns et aux autres. Ils nous ont super bien vendu les îles Vanuatu qui sont à environ 500 kms de la Nouvelle Calédonie. Si le voyage se poursuit donc, nous irons très certainement y passer 1 à 2 semaines. Nous n’avons pas trouvé de restaurant français aussi nous nous sommes rabattus sur du snacking une fois de plus avec une glace en dessert. L’après-midi, en leur compagnie, passa très vite et ensuite chacun reprit son chemin vers de nouvelles aventures que nous pourrons suivre sur nos blogs respectifs. Enjoy your trip Hélène, Adélaïde et Nicolas and take care!
     
Puis nous arrivons chez Val Parker, notre hôte Servas, qui attendait 2 et non 4 personnes. Ce qui nous mis mal à l’aise d’emblée ! Mais don’t worry nous a-t-elle dit et elle nous a installés dans l’appartement qui lui sert de B&B car par chance elle n’a personne pour les 2 nuits à venir ! Le malaise dissipé, nous avons dîné avec elle à 18h10 (ce qui ne nous était jamais arrivé !) car ensuite elle avait un meeting (réunion). Et Val est végétalienne depuis 40 ans donc au menu légumes, crudités et graines. Ce qui est incroyable c’est qu’à peine 2 heures après nous avoir rencontrés pour la 1ère fois elle nous a confiés sa maison en nous
disant de faire comme chez nous. Pour info, Val a 83 ans et une pêche d’enfer ! Une super mamie dynamique qui fait beaucoup de méditation !! Puis soirée devoirs car une fois de plus pas d’internet. On s’adapte et c’est très bien. Richard avait prévu de faire des réservations pour la suite (voiture pour la fin de la semaine car nous retournons sur l’île du Nord, logements pour la semaine prochaine…), eh bien tant pis on improvisera !
22 Février
Séance de devoirs toute la matinée pour Adrien et Mathilde car il faut expédier le prochain envoi d’évaluations pour la fin de la semaine prochaine. Nous avons aperçu dans le jardin de Val, un Tui, autre oiseau endémique à la NZ, en voie de disparition et que nous n'avions encore jamais vu.
Et l’après-midi, balade dans ce très beau village de Akaroa et nous pique-niquons près du phare historique et nous y faisons la rencontre de Daniel de Biarritz. Daniel, septuagénaire dynamique qui voyage seul, et ne sachant pas parler anglais ! Chapeau ! Nous lui avons donné quelques informations pour la suite de son voyage sur les sites à visiter et à voir (Mount Cook…) ; Après avoir visité l’île du Nord en voiture, Daniel visite l’île du Sud en bus. Rencontre très cordiale !
           
     
Puis nous nous sommes rendus jusqu’à la « Marae » du village et près de la petite église de Onuku.
     
Et les enfants se sont baignés. Quel courage car l’eau est froide !
         
Puis nous passons notre dernière soirée avec notre charmante hôte Val. Au menu ce soir, saucisses de légumes et soja accompagnées de crudités, de purée de pommes de terre bio bien entendu et de sauce à base de noix de cajou. C’est très bon ! Moment d’échange intéressant car elle nous longuement parlés de sa philosophie de la vie. Elle fait de la méditation 2 fois par jour pour elle-même plus des séances avec d’autres personnes, ainsi que des massages. Quelle énergie et quel enthousiasme à 83 ans !
23 Février
Lors de notre départ, grandes accolades avec Val. Elle a offert à Adrien et Mathilde un pendentif en souvenir à chacun d’entre eux, en les conviant à revenir chez elle en NZ quand ils seront plus grands ! A Richard et moi, elle nous a offert une belle carte avec le dessin d’une artiste , sur laquelle elle nous présente ses »wishes » (ses souhaits) ! Adorable ! We’ll never forget you, dear Val !
Avant de reprendre la route, nous sommes allés faire un dernier petit tour dans le village de Akaroa, les reflets des montagnes dans la mer étaient superbes.
      
Direction Christchurch car cet après-midi, nous nous envolons pour Auckland ; Nous passons au centre-ville et quelle désolation !!! Les commerces sont désormais depuis novembre dernier dans des containers et le centre- ville (The Mall Town) est complètement fermé à la circulation routière et piétonne et est appelé « The Red Zone » (la zone rouge). Franck de Nouvelle Calédonie nous avait écrit dans un mail qu’on se sentait tout petit face à ce désastre, on le confirme ! Hier, c’était la date du 1er anniversaire de ce terrible et meurtrier
tremblement de terre (185 personnes y ont perdu la vie). A cette occasion, il y avait une cérémonie et Val nous en a informés afin que nous fassions 1 minute de silence comme dans tout le pays ! Alors, notre important dégât des eaux à Sallanches nous parait ridicule à côté de cette désolation. Je m’interroge : comment les habitants de Christchurch peuvent- ils reprendre une vie normale après un tel séisme ?
     
Arrivés à l’aéroport, nous nous retrouvons nez à nez avec les « Crusaders » équipe de rugby de Christchurch qui s’apprêtent à s’envoler pour Auckland pour le match Super 15 de demain contre les Blues d’ Auckland à l’Eden Park, pour lequel nous avons nos places. Adrien s’adresse à l’un d’entre eux Patrick Osborne.
 Il l’oriente vers 2 autres joueurs qui font partie des All Blacks Kieran Read et Andrew Ellis qui posent bien volontiers pour une photo.
Et alors qu’on mangeait des sushis, Adrien voit Israel Dagg, ailier des All Blacks très connu et populaire en NZ, qui lui aussi accepte de poser pour la photo malgré que l’on soit français ! Adrien est aux anges !! Nous ne sommes tout de même pas rancuniers alors qu’ils nous ont battus en finale de la coupe du monde en octobre dernier.
Nous prenons l’avion à 15h pour Auckland….


Publié à 19:06, le 27/02/2012, dans 10) NOUVELLE ZELANDE,
Mots clefs :


Ile du Sud- La Golden Bay- 17 au 19 février 2012

 
17 Février
Nous quittons la famille Binnie chez qui nous avons passé 2 jours très sympas, après la traditionnelle photo.
      
Ce week-end, nous allons dans la Golden Bay au nord du Abel Tasman National Park où nous avions fait étape fin janvier. Météo très estivale. Lookout après avoir franchi la Takaka Hill, très pentue et très vertigineuse.
     
      
Cette fois, on ne se laissera pas « manger » par les sandflies aussi on se badigeonne d’huile d’amande douce contenant de l’huile essentielle de citronnelle. Notre destination dans la Golden Bay :Collingwood un tout petit village dans un cadre comme on les aime.
Arrivée dans l’auberge BBh « The innlet » à Collingwood, qui nous a été recommandée par Duncan, le funny anglais rencontré il y a quelques semaines. Génial, un véritable havre de paix dans la rainforest à 200 m de la plage. Nous avons un petit appartement très fonctionnel avec une déco rustique simple mais sympa, donnant sur un petit jardinet avec de grandes fougères. C’est le logement le plus cosy qu’on est jamais eu depuis 5 mois. Nous sommes super bien accueillis par Dalia qui en bonne maîtresse de maison, nous fait visiter l’auberge et nous offre de délicieux morceaux de gâteau aux pommes du jardin. Nous sommes ravis de nous poser 3 jours dans ce merveilleux endroit !
 
     
On adore ! ce grand hamac au -dessus d’un cours d’eau !
       
Soirée très agréable où nous apprécions du délicieux agneau grillé au BBQ. Puis soirée film car pas d’internet : nous sommes dans la brousse néo-zélandaise ! Dans l’auberge, il y a un ordi à la disposition des guests mais pas d’ADSL et il rame ! Et il faut attendre son tour ! Richard et moi nous faisons une soirée ciné en regardant un film (Eric nous en a téléchargé environ 400 !!). Puis à minuit, je vais consulter notre messagerie dans la pièce commune de l’auberge et message très inquiétant de Max ! Jusqu’à 3 h du matin (pour nous) nous tentons de converser avec Max par mail qui nous annonce l’effondrement de 2 plafonds dans la maison, suite à un important dégât des eaux dans le grenier, conséquence certainement du grand froid et du dégel !!! C’est le coup de massue ! Richard et moi sommes sous le choc et absolutely abasourdis !!!!
Ce voyage est le voyage d’une vie et le voyage de notre Vie !!! Nous en profitons pleinement avec les enfants mais c’est vrai que depuis le départ on a des galères en France : cambriolage de la maison en novembre et maintenant ce foutu dégât des eaux, sans compter quand même que pour réaliser ce rêve, Richard a démissionné !! Nuit blanche à l’autre bout du monde : que faire rentrer et arrêter cette magnifique aventure ??? Rien que l’idée d’arrêter nous angoisse !! Nous attendons de nous entretenir avec Lanic et Véro pour faire un point.
18 Février
Très bon anniversaire à Héloïse, notre nièce de Nantes, qui fête aujourd’hui ses 15 ans (elle a un peu d’avance sur Adrien) !! « Ra Whanau Koa » Lolo (bon anniversaire en maori).
Dalia nous donne l’adresse du seul endroit où nous pouvons skyper à 30 kms à la ronde et c’est à 10 kms de l’auberge. Donc Go ! Séance d’1 heure avec Maxime et Laëtitia qui ont su gérer le problème à bras le corps en faisant intervenir les pompiers pour pomper l’eau et découper les plafonds qui pendaient. J’éclate en sanglots, tant les photos transmises par les enfants sont impressionnantes !!!
Puis pour nous changer les idées, nous allons nous balader sur la plage et Mathilde et moi commençons à gratter le sable et pêche miraculeuse de coques de très belle taille (désolée Mamine, rien à voir avec les coques de Roscoff ou Carantec !!). Cela fera un bon repas pour demain ! Cela me fait le plus grand bien !
     
     
Après-midi, traitement des vêtements avec le produit « repellent mosquitos » pour la suite du trip, si suite il y a !!! Et sieste pour récupérer de cette nuit blanche !! Puis balade en amoureux pour voir le coucher de soleil sur la Golden Bay ! Personne sur la plage ! Absolument magnifique !
     
Soirée ciné « Le discours d’un roi » en famille ! Mais je m’endors car j’ai pris un cachet pour dormir !
 
19 Février                                                                                                                    
Séance skype avec Lanic et Véro pour faire le point de la situation à la maison. Lanic confirme qu’il y beaucoup de dégâts et qu’il a avec Max, Laëti et son papa ouvert, ventilé et déblayé la maison des gravats ! Mille mercis à eux tous ! J’étais émue de voir Lanic et Véro et j’ai à nouveau fondu en larmes !! Ils sont formidables, ces amis ! Puis nouvelle séance skype avec Max qui a lui le contrecoup de cette galère ! Richard et moi sommes super fiers de notre grand qui a su très bien gérer le sinistre avec l’aide précieuse de Laëti que nous remercions aussi grandement.
Après-midi, balade à Wharariki Beach à marée basse. Amazing, sauvage ! Des bébés phoques jouaient dans des pools et venaient vers Adrien et Mathilde pour jouer. Magique ! Pour accéder à cette plage, il faut faire 1km à pied au début sur des collines puis sur des dunes ! C’est le seul moyen d’y accéder, except en bateau bien évidemment !
     
          
     
          
 
     
 Puis Cape Farewell, le point le plus au nord de l’île du Sud où l'on voit des pukeko, oiseau endémique également à la NZ, 
     
     
         
et d’où on aperçoit les dunes de sable de Farewell Spit.
     
Au diner, coques (pêchées par mes petites mains et celles de Mathilde) avec oignons, ail et vin blanc. Delicious !!
Prenons congé de Dalia, notre hôte de « The Innlet » qui a toujours le sourire !! Nous partirons tôt demain matin car nous avons 5 à 6 h de route jusqu’à Hamner Springs et ce ne sont pas des voies express ou autoroutes mais des routes de montagnes !
Sur l'image satellite affichée dans le salon de l'auberge, on voit que le bout de la Golden Bay ressemble à un kiwi. Surprenant !
 


Publié à 23:20, le 26/02/2012, dans 10) NOUVELLE ZELANDE,
Mots clefs :


Ile du Sud - de Kaikoura à Blenheim - 13 au 16 Février 2012

 

13 Février
Réveil matinal pour moi à 6h par un grondement et j’ai senti des vibrations ! C’était vraisemblablement les vibrations d’un tremblement de terre ! J’en ai parlé à Alison de l'auberge, à son arrivée, et elle m’a confirmée que cela pouvait bien être cela et qu’en général ils ressentent à Arthur’s Pass les secousses de Christchurch. Je dois dire que ça fait bizarre et que cela est un peu stressant ! Puis nous prenons la route direction Kaikoura (le Nord de la côte Est). Et sur la route, nous voyons ce panneau de signalisation quelque peu étonnant. En effet, le moa est un animal préhistorique qui a normalement disparu mais les rumeurs circulent comme quoi l’espèce ne serait pas totalement éteinte en Nouvelle Zélande. Nous n’avons, à notre niveau, aucun moyen pour le vérifier !
On s’est arrêté à Sheffield dans un magasin de « pies » (tourtes) de renommée. Le choix de pies est très large et elles sont toutes plus appétissantes les unes que les autres.
Puis toujours dans la rubrique alimentaire, on s’est arrêté acheter des bons fruits frais en bord de route : cherries (cerises), plums (prunes) et apricots (abricots).
Sur la route, j’ai vu un cimetière au joli nom de « Homeview » (Vue depuis la maison). Ici, en NZ, les cimetières tout engazonné sont souvent isolés en plein champ, en dehors des villages et des villes et souvent sur des collines.
Après 300 kms, nous arrivons à Kaikoura, petite ville balnéaire de 3 000 habitants, mondialement connue pour sa faune marine (orques, cachalots, dauphins, phoques, otaries, albatros) et surtout pour les baleines, présentes toute l’année, qui vivent au large de cette ville et aussi pour la pêche de langoustes. En effet, Kaikoura se trouve sur le principal itinéraire de migration de 14 espèces de baleines et de dauphins. Autre particularité de Kaikoura, cette ville est nichée sur une péninsule et adossée aux cimes enneigées de la Seaward Kaikoura Range. Peu d’endroits au monde comptent des montagnes aussi imposantes si proches de la mer et autant d’animaux sauvages pour voisins qui sont ceux que j’ai cités précédemment.
 Nous nous installons dans une cabine d’un camping pour 2 nuits.
 
14 Février                               St Valentine’s Day
Ce matin, nous avons réservé pour aller en mer voir les baleines au large de Kaikoura. Je ne sais pas pourquoi mais cela m’angoissait, et quand on est arrivé au départ de l’excursion, il y avait des précisions sur l’état de la mer peu encourageants (pour moi qui ne suis déjà pas super zen sur les bateaux !). Et l’hôtesse, en effet, me déconseille d’y aller si j’ai peur en bateau car cela peut remuer relativement beaucoup mais « not too bad » selon elle. Je décide donc de laisser Richard y aller avec Mathilde et Adrien, avec contrariété et un peu de chagrin car j’étais très partagée mais cette fichue angoisse l’a emporté ! Je m’en voulais terriblement d’avoir cédé à cette angoisse ! Mais bon maintenant il fallait que j’assume cet état de fait ! Je ne voulais pas non plus leur communiquer mon stress en cas de gite important et qu’ils ne profitent pas pleinement de ce moment certainement inoubliable.
Les voilà partis, tristes de me laisser derrière eux et de ne pas pouvoir partager cette expérience en famille (j’ai laissé les enfants rédiger l’article concernant cette sortie « Whale Watch » que vous pourrez lire plus bas) et moi je suis allée me balader le long de la mer dans un premier temps pour tenter de dissiper mon stress et puis je suis allée en ville faire quelques achats de souvenirs. Ma petite famille est rentrée super ravie et enthousiaste vers 12h45 avec de très belles photos et vidéos à me faire voir, et avec plein d’explications sur les baleines et les orques. Richard m’a confirmé que j’avais bien fait de ne pas tenter l’expérience car cela remuait beaucoup, même lui qui d’ habitude n’est jamais malade en mer, a été brassé ! J’ai tout de même quelques regrets !
 
WHALE WHATCH KAIKOURA by Adrien and Mathilde.
 
Coucou tout le monde, pour la sortie Whale Watch, c’est Mathilde et moi qui sommes les rédacteurs en chef !
Vers 10h, nous quittons donc Maman, tristes de devoir y aller sans elle, pour prendre un bus qui nous conduit au port où sont amarrés les différents bateaux. Pendant le trajet, je (Adrien) discute avec Hélène, une jeune française qui fait un tour du monde pendant un an avec deux amis. Ils ont déjà traversé l’Amérique du Sud, et sont passés aux Vanuatu, un archipel volcanique très proche de la Nouvelle-Calédonie, et vu ce qu’elle nous a dit, ce pourrait être une de nos nouvelles destinations après Fidji !
Nous arrivons enfin, et embarquons sur le bateau. Dès les premières minutes de traversée, nous nous faisons tous les trois la même réflexion : Maman n’a pas à regretter. En effet, à peine sortis du port, nous sentons déjà bien que ça tangue et que ça remue. C’est pour cela que pendant chaque moment de traversée, nous resterons assis dans nos sièges.
Pendant le trajet, un des gars du bateau nous a appris pas mal de choses sur la faune marine de Kaikoura. Tout d’abord, tous ces animaux sont visibles dans les eaux de Kaikoura car il y a un immense canyon sous-marin qui attire les courants et qui est très profond, ce qui convient parfaitement à certains cétacés comme le cachalot qui aime bien aller chasser le calamar géant à 2500 m de profondeur ! Au bout d’un moment, un des organisateurs sort du bateau pour regarder au loin puis crie : «  Whale on left, guy ! ». Le bateau accélère donc un bon coup vers la gauche, ralentit puis s’arrête. Les organisateurs ouvrent les portes pour que tout le monde puisse sortir sur le pont. Et là, nous apercevons un cachalot, appelé en anglais « Sperm Whale » (vu que ces spécimens vivent toute l’année vers les côtes de Kaikoura, la société qui organise le tour leur a donné des noms : Tikia pour le premier et le deuxième s’appelle Tutu). Le cachalot a un tout petit cerveau et possède près de 2,5 tonnes d’huile dans son crâne, qu’il peut utiliser pour faire frire les calamars qu’il pêche… lol. C’était impressionnant de voir les jets d’eaux sortir des évents, et aussi la longueur de l’animal ! Et à un moment, on voit le bout du dos de Tikia se recourber, sa tête plonger et sa queue s’élever vers le ciel ,et en plus à ce moment là il y a un albatros au-dessus! Mon cliché est parfait!
 Les cris d’admiration sont nombreux, et on a tous pu immortaliser le moment grâce à nos appareils photos. On rentre ensuite tous à l’intérieur et continuons à s’éloigner de la côte avec pour objectif de trouver un deuxième cachalot ou une baleine. L’animateur nous apprend des choses folles, que nous pouvions voir sur une grande télé au-dessus de sa tête, sur la baleine bleue. Ce qu’il faut savoir, c’est que cet animal a, contrairement au cachalot, une toute petite gorge, mais une énorme langue qui pèse tout de même le poids d’un éléphant d’Asie, soit 5 tonnes ! Il nous a expliqué que sa gorge est petite car la baleine bleue se nourrit uniquement de krill et de plancton, de tout petits animaux ressemblants à des crevettes, alors que le cachalot, lui, a besoin de plus de place pour faire passer un calamar géant de 8m de long ! Ensuite, la baleine bleue est le plus gros animal sur Terre actuellement, et pèse l’équivalent de 6 Boeing 737 et sa longueur équivaut à trois de ces avions. Son cœur est tellement grand qu’il pourrait contenir une voiture comme celle de Maman (une polo Volkswagen) . Plus de 10 tonnes de sang circulent dans les veines de la baleine bleue ! Ensuite, il nous a présenté l’orque, appelé aussi The Killer Whale (la baleine tueuse). Cet animal est très violent et est le prédateur de beaucoup d’animaux marins, et il s’attaque même à des plus grands que lui, comme la baleine bleue. On a vu ensuite de quoi se nourrit l’orque : manchots, phoques, otaries, manchots, dauphins, baleines, et sur la liste présente sur la télé, on a quand même vu que l’orque pouvait très bien se nourrir de « moose » qui est en français un caribou, et d’ours polaires ! Au bout d’un moment, on nous annonce qu’ils ont repéré grâce à leurs radars (c’est la seule compagnie qui a des bateaux équipés de radar, et microphone sous-marin pour écouter les baleines), un autre cachalot à la surface de l’eau. Pour ne pas le louper, on met un bon coup de turbo en sa direction. 5 minutes après, on arrive devant Tutu, un deuxième cachalot. Nous avons encore pris de superbes clichés, et Mathilde a réalisé une magnifique vidéo où on voit le cétacé plonger sous l’eau en levant sa queue.
Comme on veut vous faire partager ce moment, cliquer sur le lien ci-dessous pour voir la vidéo de Mathilde, notre cinéaste animalier !
 
 
Génial ! On doit déjà faire demi-tour car il est 11h30, peut-être qu’on aura la chance de revoir un cétacé. Sur le trajet du retour, l’animateur nous apprend, des infos sur le dauphin d’Hector, une espèce très menacée et qui est présente seulement en NZ. Déjà que cette espèce est menacée par la pollution de l’homme et par les filets de pêcheurs, il met beaucoup de temps à se reproduire puisque la grossesse de la femelle dure presque 8 ans ! Finalement, nous retournons au port sans voir une troisième baleine, mais on gardera de merveilleux souvenirs de cette excursion. Pour conclure cette riche matinée, papa nous a quand même sorti : «  Allez guys retournons au port, cétacé pour aujourd’hui ! » Oui…c’est drôle !!!    « guys »  veut dire les gars et ici les néo-zélandais utilisent sans cesse cette expression quand ils s’adressent aux gens !
On tient quand même à remercier les parents pour cette super excursion, même si Maman n’a pas pu participer.
 
Cet après-midi, séance devoirs pour les enfants et moi, et recherches internet pour un hébergement aux Iles Fidji (notre prochaine destination après la NZ) pour Richard. Et pour notre dîner, nous ne pouvions pas, en ce jour de la St valentin, échapper à la spécialité locale : la langouste ! Aussi, nous sommes allés tous les 4, vers Point Kean à Kaikoura, au Kaikoura Seafood BBQ, pour manger de la langouste.La route côtière est vraiment très belle!
     
 En fait, c’est une caravane, en bord de mer, qui propose des produits de la mer. On choisit sa langouste et ils nous la font griller au grill avec du beurre fondu, et c’est servi avec du riz et du bon pain à l’ail. N’ayant pas la licence d’alcool, on peut apporter son vin (ce que nous avons évidemment fait, ainsi que nos verres à pied pour apprécier ce sauvignon blanc du Marlborough), et nous nous sommes installés sur une table de pique- nique, un peu plus loin. Quel repas de fête et dans un décor comme on les aime ! Je me souviendrai de cette St Valentin, peu ordinaire !!
        
     
 
 
15 Février
Ce matin, le temps est pluvieux. Nous avions prévu une rando à Kaikoura avant de reprendre la route. Dommage ! Aussi, nous sommes tout de même allés jusqu’à la pointe de la péninsule Kean Point et là à 10-15 mètres du parking, il y avait des phoques sur les rochers. En fait, à cet endroit, il y a une colonie de phoques qui y vit. Et il y a des panneaux interdisant au public de toucher les animaux car ce sont des animaux sauvages et qu’ils peuvent mordre !
     
 Puis, à nouveau petite virée shopping et Richard m’a offert un très beau pendentif maori en jade (pierre rare très appréciée par les maoris et très symbolique pour eux). La forme représente le Koru (harmonie et nouvelle vie) et le Twist (amitié). Ce cadeau restera un super souvenir de ce périple en Nouvelle Zélande et de ce voyage tout simplement ! Peut-être le début d’une nouvelle vie ?
Nous reprenons la route direction Blenheim, ville de 26 000 habitants au Nord-Est de l’île car ce soir, nous allons chez une famille néo-zélandaise, hôte Servas, pour 2 nuits, qui est propriétaire d’un vignoble.
Sur la route, nous voyons ce panneau quelque peu surprenant ! Et peu après, un lookout Ohau Point Seal Colony. On s’arrête et stupéfaction : des centaines de phoques à 5-10 mètres de nous ; Très impressionnant ! A priori, à marée haute et quand la mer est agitée, les phoques viennent jusque sur la route d’où le panneau vu quelques kilomètres avant. En NZ, il y aurait 100 000 phoques ! Nous sommes tout aussi émerveillés que la première fois !
         
 
    
     
On longe les Marlborough Sounds (montagnes), que nous avions vues lors de notre traversée en ferry, avec à leurs pieds des vignobles. C’est très joli ! Nous arrivons dans une région très vinicole. Des vignobles à perte de vue et chose étonnante, des troupeaux de moutons dans les vignes afin d’assurer l’entretien entre les rangs.
     
               
Puis nous arrivons chez nos hôtes Servas, Phil et Sue et leurs enfants Grace et David. Accueil super cordial et super chaleureux. D’entrée, ils nous ont fait goûter leur Sauvignon blanc. Nous avons passé un très agréable séjour à échanger sur nos expériences de voyage, nos expérience professionnelles… tout ceci dans la bonne humeur et en dégustant leur production : pinot gris, vendanges tardives de riesling. Tout ceci avec modération, inutile de le préciser !
 
16 Février
Matinée devoirs et réservations pour les jours à venir et surtout recherches pour notre prochaine destination Les Fidji. Pas simple du tout !!
Cet après-midi, nous sommes allés faire quelques achats chez Katmandou, le concurrent local de Quechua. Petite anecdote : ne trouvant pas le magasin en question je demande notre chemin à deux jeunes collégiennes, enchantées de nous renseigner et ravies de parler à un jeune frenchie de leur âge. Aussi, Adrien a passé environ 1heure avec Kayla et Emma à se balader dans la ville et se sont quittés en échangeant leurs adresses Facebook. Puis nous sommes allés rendre visite à Phil et Sue dans leur vignoble « Lake Chalice ». La taille de leur exploitation est de 40 hectares. L’an passé, ils ont remporté la médaille d’or d’un concours qui fait référence dans la profession, pour leur Sauvignon blanc en Nouvelle Zélande. Nous confirmons : it’s delicious !!
     
Puis dernière soirée avec ces hôtes tout à fait charmants, et Adrien leur a fait un far breton qu’ils ont beaucoup aimé. Sue a souhaité avoir la recette. Le far breton s’exporte donc très bien !! Et nous avons longuement discuté du système politique de nos pays respectifs, de l’âge de la retraite, du rôle de la Reine d’Angleterre en NZ etc… C’était fort intéressant ! Ces rencontres Servas sont vraiment l’occasion d’échanges très enrichissants et très bénéfiques pour notre anglais !!
     


Publié à 19:29, le 16/02/2012, dans 10) NOUVELLE ZELANDE,
Mots clefs :


Ilde su Sud- Les Marca à la montagne- 10 au 12 Février 2012

 

 

10 Février
Nous quittons la Péninsule d’Otago où nous avons passé un très bon séjour direction le Mount Cook (Aoraki en Maori qui signifie « le perceur des nuages»). Et, nous traversons à nouveau de splendides paysages : d’un côté des collines toujours aussi moutonnées et de l’autre l’océan Pacifique relativement agité. Nous faisons la route en écoutant Adèle ou Cold Play.
Petit arrêt à Moeraki, sur les conseils de Mary, pour voir « the boulders » : ce sont des rochers de forme très arrondie et relativement lisses. Cette plage du Pacifique Sud est très belle.
     
     
Puis nous poursuivons, vers l’intérieur de l’île, avec quelques arrêts pour admirer et photographier le paysage, notamment près du lac Aviemore dont la couleur bleu turquoise est éclatante. Le contraste avec les montagnes est splendide. Il fait beau et chaud !
     
La route entre Twizel et Mount Cook Village est magnifique, elle est bordée de forêts de sapins et au sommet d’une colline, on arrive face au Lake Pukaki d’un bleu exceptionnel (bleu cyan d’après Adrien) et éblouissant ! avec derrière le Mount Cook enneigé! GORGEOUS ! FANTASTIC ! On est surpris que la surface du lac soit aussi immobile, on dirait presque qu’on y a posé un revêtement bleu ! On fait plusieurs arrêts, tant c’est beau !
     
     
Le pic du Mount Cook est dentelé et vertigineux. Même sous les nuages, la montagne reste imposante et on se sent tout petit !
          
Nous restons dormir une nuit à Mount Cook village dans une auberge ambiance chalet (cela faisait longtemps !). Cette ambiance a rappelé à Adrien, celle de La Petite Fontaine chez Val et Nico à Megève. Petite balade dans le village qui est très petit, mais nous avons visité une très belle exposition sur la vie de Edmund Hillary, premier homme à avoir gravi le Mont Everest en 1953. C’était très intéressant !
     
11 Février
Temps nuageux. Petite rando jusqu’au lac Tasman sur lequel il y a des icebergs. Paysage assez lunaire.
     
     
El les Blue Lakes sont en réalité verts !
Puis rando sur le chemin de Kea Point, au pied du glacier Huddleston : impressionnant et superbe ! De temps à autre, on entendait, en bruit de fonds, des chutes de séracs.
         
    
     
 Puis le temps s’est dégagé et à nouveau le Mount Cook nous montre son sommet au plus grand plaisir d’Adrien. Pause pique-nique face à ce panorama !
Pour la première fois en 5 mois, je prends le volant ! C’est tout de même très étrange de rouler à gauche. Pour une première, j’ai eu mon baptême du feu : j’ai percuté un chien qui a traversé devant la voiture. Moment de frayeur car le choc a été assez fort !
Arrivée au Lake de Tekapo où nous dormons une nuit dans un backpacker face au lac d’un incroyable bleu (en fait, c’est le ciel qui s’y reflète !).
      
Mais au lieu d’avoir un dortoir de 4 lits, nous nous retrouvons dans un dortoir à partager avec 2 allemandes. Sur le coup, nous étions contrariés car ce n’était pas prévu comme ça lors de la réservation. C’est Richard qui va être bien entouré cette nuit !
Petite balade près de la petite église « the Church of the good Sheperd » au bord du lac, où on prend le temps de se poser. Le cadre est absolument splendide et reposant !
En soirée, nous sommes allés déguster notre chocolat Cadbury, face au coucher de soleil sur le lac Tekapo.
 Dommage que le backpacker ne soit pas à la hauteur des lieux : ce n’est pas très propre et c’est très mal équipé. On y reste qu’une nuit donc on s’en accommodera !
12 Février
Avant de partir définitivement de Tekapo, nous sommes retournés faire des photos de l’église et du lever du soleil sur le lac.
     
                   
Ensuite, direction Arthur’s Pass au centre de l’île (environ 285 kms) en passant près des gorges de Rakaïa
et en empruntant la Inland Scenic Route, puis la Great Alpine Highway qui relie la côte Est (Christchurch) à la côte Ouest (Greymouth).
Nous avons aperçu dans des champs des quantités incroyables de moutons défiler à la queue leu-leu d’où l’expression « se suivre comme des moutons de panurge ».
Avons également observé (sans y toucher) ces beaux mais mortels champignons, ainsi que ces belles fleurs mauves dont nous ignorons le nom ! 
                 
 Nous avons vu des montagnes et beaucoup de cours d’eau quasi asséchés, mais c’est un paysage différent de ceux vus jusqu’à présent ! Contraste de couleurs gris et ocre !
     
Arrêt face à Castle Hill où des rochers semblent sortir de terre.
     
Puis le lac Lyndon et le lac Pearson.
     
Arrivée en milieu d’après-midi à Arthur’s Pass Village dans une nouvelle auberge YHA. Accueil chaleureux avec Alison. L’auberge est très sympa, cosy, fonctionnelle et particulièrement soignée.
     
Nous allons jusqu’au col de Arthur’s Pass (Arthur est l’homme qui a décidé d’ouvrir un passage entre le Westland et le Canterbury) et faisons une petite rando en hauteur pour avoir une vue sur le col. Nous traversons une forêt d’arbres aux troncs tordus et entièrement recouverts de mousse et pouvons voir de très près un kea.
         
     
     
Ce soir, nous avons eu des nouvelles des Touzeau qui sont bien arrivés au Chili ce matin après 10 jours de rêve à Tahiti.
 

 



Publié à 04:20, le 13/02/2012, dans 10) NOUVELLE ZELANDE,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email