Voyage au bout du monde

BALI - UBUD - 3 au 5 mai 2012

 

3 Mai
Nous quittons vraiment avec grand regret la Villa Tandeg et prenons la direction d’Ubud au Sud-Est de l’île, centre culturel de Bali. Sur le chemin, Ketut notre chauffeur nous propose de nous arrêter au « Bird Park ». De magnifiques espèces d’oiseaux (plus d’un millier d’oiseaux) évoluent dans ce parc dont de rares étourneaux de Bali quasi disparus. La plupart des oiseaux sont des volières que l’on peut traverser à pied et l’une d’elles dispose d’une passerelle à hauteur des arbres. Il y a également de très belles fleurs tropicales.
 
     
     
         
                  
 A côté, le « Reptil park » qui présente une vingtaine d’espèces de reptiles d’Indonésie et d’Afrique ainsi que des tortues, des crocodiles, un python. Les enfants sont ravis car ils ont pu porter un iguane et Noah a même pu prendre un varan. Il est aux anges. La visite des deux parcs est appréciée par les enfants mais aussi par les parents.
        
 
 
 Puis, nous arrivons à la Villa Alizé à Tegalalang, à environ un quart d’heure d’Ubud. Magnifique et spacieuse villa construite il y a deux ans par un calédonien (que nous avons rencontré à Nouméa pour la signature du contrat de location) au milieu des rizières avec une immense piscine. Le cadre est grandiose, magique et d’un calme incroyable !
     
 
            
Nous sommes dans le Bali authentique, loin de la frénésie touristique de Kuta. Des petits hameaux, où les villageois sculptent soit le bois, soit le ciment, cultivent les rizières, tiennent des wahrung (petites échoppes où ils cuisinent des plats balinais : nasi goreng, mie goreng…). L’ambiance est géniale.
Et nous passons tranquillement notre première soirée à la Villa, mais nous regrettons déjà la cuisine de Sari.
 
4 Mai
En milieu de matinée, nous partons pour la ville d’Ubud, avec Made le « superviseur » de la villa. Made est un prénom très fréquent à Bali car il est systématiquement porté par le 2ème enfant de chaque famille et est un prénom mixte.
Nous commençons par le marché traditionnel où il y a d’innombrables étals de souvenirs en tout genre : paniers, bijoux, masques, sarongs, encens, petites corbeilles d’offrandes aux fleurs fraiches…Nous sommes sans cesse sollicités, et lors de nos achats, la négociation est de mise. A Bali, tout se négocie…Nous achetons des petits objets en bois sculptés (cobras, tortues…), de l’encens à la frangipane, 3 petits singes dont un se cache les yeux, un autre se bouche les oreilles et le dernier se met les pattes devant la bouche. Cela signifie à Bali qu’il ne faut pas se laisser impressionner, ni écouter les personnes susceptibles de nous vouloir du mal ou qui disent du mal des autres.
 
           
                   
 
 
    
Petit tour au supermarché avant de rentrer pour faire le plein de fruits : manggis, salak, tamaris, mangues, bananes).
Ce soir, nous assistons à un spectacle de danse « legong » (danse de femmes balinaises) à Peliatan près d’Ubud, avec la troupe Tirta Sari. Les danseuses ont une grâce subtile : elles ont des mouvements de la tête, des yeux et des mains d’une précision extraordinaire et d’une coordination parfaite. Chaque geste est chargé de signification. Magnifique ! Des costumes très colorés, de beaux maquillages, de belles coiffes ! Le groupe de musiciens dont la plupart jouent du « gamelan »,(instrument à percussions traditionnel) ont également revêtu un beau costume. Avant la fin du spectacle, un autre type de danse le « barong »avec un magnifique tigre articulé, qui en fait est un combat burlesque. Nous n’avons pas compris les significations des danses inspirées de l’hindouisme balinais mais cela n’enlève rien au spectacle. Tout est dans la gestuelle, le mouvement mais aussi dans le regard qui laisse transparaitre différentes émotions comme la joie ! La musique est assez envoûtante. C’est absolument superbe !
          
 
     
     
     
 
 
 
5 Mai
Départ pour la journée avec un nouveau chauffeur, Gusti. Nous nous dirigeons vers le lac Batur et le volcan Batur au Nord Est. Changement de décor : paysages plus arides, poussières de lave… décor un peu lunaire. Malgré cela de temps en temps des potagers car le sol est fertile. Puis, nous nous baignons dans des sources d’eau chaude face au lac.
     
     
     
    
      
Après cette pause détente, nous nous rendons au Temple Besakih plus au Sud. C’est le plus grand temple hindouiste de Bali. En Indonésie, la religion principale est l’islam à 95%, seule Bali est à majorité hindouiste depuis que les musulmans de Java les ont exilés à Bali. Le temple est grandiose, il y a d’innombrables pagodes de 1 à 11 niveaux selon le dieu auquel ils s’adressent. Le temple s’étend sur plusieurs niveaux aussi nous avons gravi de très nombreuses marches. Aujourd’hui, jour de pleine lune, de nombreuses familles venues de tout Bali essentiellement vêtues de blanc, viennent au temple de Besakih pour faire des « cérémonies » et faire des offrandes aux dieux. On sent beaucoup de ferveur et de recueillement. Du dernier niveau du temple, on aperçoit la côte Est et l’île Lombok.
 
                
     
      
            
     
 
 
Sur la route du retour, nous contemplons des champs de rizières où le blé arrive à maturité. Ils sont de couleur jaune.
     
Arrivés à la villa, je repars avec Gusti dans le village de Tegalalang pour voir les sculpteurs de ciment. Quel art ! quel travail de minutie avec des outils très modestes ! Ces sculptures sont destinées aux temples mais aussi aux maisons balinaises. Petite escapade fort intéressante.

               

            

                                                                                                    La déesse de l'Education



Publié à 15:35, le 14/05/2012, dans 14) BALI,
Mots clefs :


BALI - Canggu suite - 1er au 2 mai 2012

 

1er mai
Espen, Adrien, Océane et Mathilde partent dès 7h du matin pour surfer à Ku De Ta Beach. Noah déclare forfait car il souffre trop avec ses coups de soleil.
Pendant ce temps- là, Fanfan et moi nous faisons masser par 2 balinaises pendant 1h. Quel bien-être !
     
Nos surfeurs de retour, nous prenons tous ensemble le copieux petit déjeuner préparé par Lady Made. Puis Ketut vient nous chercher. Nous faisons un petit arrêt à un petit marché local.
Notre attention est attirée par l’étal d’une mamie balinaise qui prépare des offrandes avec des pétales de différentes fleurs fraîches : roses, oeillets et même des hortensias. Son fils nous explique qu’ils en préparent de jour comme de nuit pour satisfaire la demande des balinais qui font des offrandes à leurs temples à tout moment de la journée ou de la nuit. On trouve partout ces offrandes balinaises : à la porte de sa chambre d’hôtel, sur la plage, devant les boutiques, sur les trottoirs… et souvent une volute de fumée s’échappe d’un bâton d’encens posé sur le lit de pétales de fleurs.
Puis, nous nous rendons à Nusa Dua, plage de la péninsule de Bukit au sud de Denpasar. Les papas et les enfants font un tour de « banana boat » tiré par un bateau rapide. La sensation de vitesse leur a beaucoup plu mais dommage que le tour ait été si court. Les 15 minutes ont été bien escamotées !!
      
Puis nous allons à Turtle Island,en bateau.
               
 Les enfants sont émerveillés par les tortues. Les filles craquent littéralement pour les bébés- tortues.
                           
+-
  Fanfan et moi tentons un massage un peu particulier : massage par des petits poissons d’eau douce «  Fish Doctor Therapy ». Cela provoque des petits fourmillements très agréables et donnent une sensation de légèreté des pieds en sortant. En fait, ces petits poissons mangent les peaux mortes et donc nettoient notre peau.
      
A Turtle Island, il y a aussi des serpents, des chauve-souris...
              
Nous terminons notre soirée, lors du coucher de soleil, par un spectacle au temple Luhur Ulu Watu , toujours dans la péninsule de Bukit, temple sacré hindouiste juché en haut d’une falaise, avec une magnifique vue sur l’océan indien.
 
     
C’est une danse traditionnelle balinaise «  Kechak » (la danse des singes) qui raconte une histoire imprégnée des croyances et des traditions de l’hindouisme balinais. Les costumes aux couleurs éclatantes sont absolument magnifiques, ainsi que les maquillages des danseurs et danseuses. Et le site est réellement enchanteur. 
     
                 
     
 Il nous a été vivement conseillés de ne pas garder nos chapeaux ni nos lunettes de soleil, car dans le parc il y a beaucoup de singes chapardeurs !
Une fois de plus, Sari nous a concoctés un délicieux repas : satay de chicken (morceaux de poulet sur des tiges de bambous), papillotes de porc au gingembre (dans des feuilles de bananier), des tranches de cake au soja.
Une fois, les enfants couchés, nous nous baignons tous les 4 dans la piscine et rions beaucoup des confusions d’Espen tout au long de la journée. Rien à faire il ne retient pas les prénoms des balinais qui nous côtoient et nous fait un joli mélange de tout ça et cela donne une nouvelle vague de prénoms balinais.
 
 
2 mai
Atelier surf pour certains à Ku De Ta, accompagnés de leurs reporters photos et moi je reste à la villa pour bouquiner et rédiger les 3 jours écoulés. Puis, je fais une séance de réflexologie avec la charmante Yuni. Yuni est une jeune fille de 22 ans qui étudie l’anglais à l’université le soir et qui en journée fait des massages pour pouvoir payer ses études. Elle est vraiment ravissante et sympathique.
De retour de la plage, Fanfan fait, à son tour, une séance de réflexologie.
 L’après-midi, nous sommes invités à la fête anniversaire du temple(hindouiste) de la famille de Lady Made qui se trouve dans l’enceinte de leur propriété (car il y a plusieurs maisons regroupées). Cette cérémonie s'appelle "un odalan". Nous nous habillons tous pour la circonstance en sarong ou paréos pour certains. Le temple est un temple extérieur. Dans le temple, y reposent les cendres des grands-parents de Lady Made.  Cet anniversaire se fête tous les 6 mois de l’année balinaise en l’honneur des défunts et des dieux. L’odalan est marqué par des célébrations, tous les balinais sont en costumes traditionnels, il y a une multitude d’offrandes partout dans le temple (fleurs, mais aussi nourriture), encens, musique balinaise. Si cela tombe en semaine, les balinais se voient accorder un jour de congé. Nous y sommes très bien accueillis par Lady Made et sa famille et après une longue attente, le prêtre arrive enfin pour bénir le temple et il se lance dans une litanie de prières incompréhensibles par tous y compris pour Lady Made, pendant que les femmes les plus âgées psalmodient. Les femmes sont dans une partie du temple et les hommes dans une autre partie et tout le monde se recueille religieusement. C’est une expérience très intéressante pour nous tous. Nous partons avant la fin de la cérémonie car cela est parti pour durer (en ayant prévenu tout de même Lady Made).
     
     
    
        
Puis, une fois de plus, Sari nous gâte pour le diner : crevettes croustillantes, papillotes de poisson (toujours dans des feuilles de bananier). C’est tout simplement excellent ! Fanfan et moi participons à la préparation du repas tout en écoutant les confidences de Sari. Ces deux derniers soirs, on a donné carte blanche à Sari pour le menu et nous ne l’avons pas regretté !
          
Mea culpa, j'ai oublié de préciser que Noah et Adrien ont préparé le lait de coco en malaxant la noix de coco qu'ils avaient préalablement râpée. Désolés mes cocos!
Nous disons aurevoir à Sari car demain nous quittons la vila Tandeg pour la vila Alizé à Ubud. Nous la remercions pour sa gentillesse et son beau sourire.
     
 
 


Publié à 16:46, le 11/05/2012, dans 14) BALI,
Mots clefs :


BALI - Canggu - 29 au 30 avril 2012

 

 29 Avril

 Nous quittons Pemuteran pour revenir dans la région de Denpasar à Canggu dans la Villa Tandeg que nous avons loué pour 4 nuits. La route est en partie différente de celle empruntée jeudi et nous passons à Lovina, petite ville chère au cœur des Touzeau. Elle est tout à fait magnifique, les singes sont nombreux sur le bord de route, les scooters sont toujours en nombre et le flux de circulation toujours aussi impressionnant…
     
         
Nous faisons la pause déjeuner dans un restaurant surplombant des rizières en terrasse. C'est absolument superbe malgré une météo sous la grisaille!
     
En arrivant près de Kuta, nous avons un orage et des pluies diluviennes : les routes sont de véritables cours d’eau et les innombrables scooters ont de l’eau à mi roues. C’est incroyable !
Nous arrivons et sommes accueillis par Desy la jeune manager balinaise dans cette magnifique Villa Tandeg qui est constituée de 4 bâtiments indépendants pour chacune des 4 très grandes chambres qui ont leur propre salle de bains, d’un bâtiment pour la cuisine et d’un autre pour le très spacieux salon-salle à manger, tout ceci de part et d’autre d’une allée dallée et bordée de petits bassins, de statues de bouddhas. Le jardin avec piscine et cocotiers donne sur une rizière. C’est absolument superbe ! Je sens que nous allons y être très bien avec la famille Heier.
 
 
Nous nous préparons tous les quatre, avec l’aide précieuse de Sari l’une des cuisinières de la villa, pour revêtir l’habit balinais que nous avons acheté afin d’accueillir la famille Heier à l’aéroport. Nous portons donc chacun notre sarong et en guise de couvre-chef, les garçons ont un « udeng », turban en tissu et Mathilde et moi un chapeau traditionnel en bambou un « capil » (prononcé chapil).
A l’aéroport, plusieurs balinais nous font signe de la main pour nous féliciter pour notre tenue et cela les fait aussi beaucoup sourire que nous européens portons le costume balinais. Après environ une heure d’attente, nous apercevons Espen, Fanfan et les enfants. Nous brandissons nos affiches « Selamat Datang di Bali » (bienvenue à Bali) et le drapeau breton. 
L’émotion est à son comble pour Fanfan et moi.
Nous passons, bien évidemment, une très bonne soirée autour d’un très bon repas préparé par Sari : curry de chicken et curry de porc agrémentés de délicieux légumes cuits dans un wok après bien sûr des coupes de champagne pour fêter ces retrouvailles.

     

 

30 Avril
Ketut vient nous chercher en mini bus, cela fait ambiance colonie de vacances, et nous partons pour « Ku De Ta Beach », en fin de matinée. Espen et les 4 enfants s’éclatent au surf et pendant ce temps- là, Fanfan, Richard et moi faisons les photographes (et la causette !) pour immortaliser les prouesses de nos surfeurs. Le soleil cogne très fort et les enfants sont rouges comme des écrevisses.
     
      
     
Fruits en guise de déjeuner et nous découvrons les manggis : delicious !
Puis, nous allons voir le coucher de soleil au Temple de Tanah Lot. C’est un temple sur un socle rocheux dans la mer. C’est l’un des temples les plus vénérés de Bali. A marée basse, on peut y accéder mais seuls les balinais sont autorisés à y pénétrer. Grande frénésie de touristes sur le site ! Dommage ! Mais c’est vraiment très beau.
                   
Dans le parc, nous avons acheté des petits fruits verts recouverts de noix de coco râpée. Delicious ! Aucun d’entre nous n’a retenu le nom !
Retour à la villa où Sari nous attend et nous a préparés un BBQ de crevettes, de poissons, brochettes de calamars. Un régal ! Tout le monde est exténué de sa journée et de son overdose de soleil !


Publié à 16:35, le 2/05/2012, dans 14) BALI,
Mots clefs :


BALI - Pemuteran - 25 au 28 Avril 2012

 

   SELAMAT DATANG DI BALI

 

 25 Avril               Très Bon anniversaire à Mémé Foisette

 Petit déjeuner avec la famille Laynaud avant de se quitter, en espérant très sincèrement se revoir en France ou ailleurs…

Notre vol pour Bali est via Sydney aussi notre premier avion est à 10h pour l’Australie, avec Air Calin.
Nous arrivons à Sydney et au moment d’enregistrer avec Virgin pour Denpasar(ville principale de Bali), l’hôtesse refuse notre enregistrement car nous ne pouvons pas justifier de la date de notre départ. Aussi nous avons 1h30 devant nous pour décider de la prochaine destination et de la date. Nous nous décidons de faire un stop over de 3 jours à Kuala Lumpur (Malaisie) avec Malaysia Airlines avant le Laos, le Cambodge ou le Vietnam (rien n’est arrêté pour le moment !).
2 heures après avoir décollé de Sydney, le commandant de bord nous annonce qu’il y a un problème technique et que nous faisons demi -tour pour vérification à Brisbane (Australie, toujours !). Je ne vous dis pas mon état de stress ! Après 1h 30 sur le tarmac dans l’avion, nous redécollons et arrivons à Denpasar avec 3h30 de retard soit 1h30 du matin. Tout va bien mais je n’ai pas réussi à dormir dans l’avion ! Etonnant, non ?
Nous voilà donc à Bali après 18h de voyage! Depuis le temps que j’en rêvais !
         
Nous étions tous les 4 exténués et nous nous sommes couchés à 3h30 après avoir acheté nos visas à l’aéroport, remplis les formalités d’immigration et le trajet jusqu’à notre hôtel à Legian Beach. Nous avons été déçus par l’attitude des porteurs de l’aéroport qui « ont sauté » sur nos valises, nous les ont déplacés d’environ 20 mètres et nous ont réclamés de façon assez virulente un pourboire important !
26 Avril
Lever difficile à 9h pour les Marca. Petit déjeuner balinais très copieux et nous revoilà partis pour un tour. Nous avons contacté le chauffeur du Sud de l’île de la Famille Touzeau (venue à Bali en septembre dernier) qui se prénomme Ketut.
Il est très sympathique et nous conduit à Pemuteran au Nord-Ouest de l’île. Cela représente 3h30 à 4 h de trajet car nous traversons l’île du Sud- Est au Nord - Ouest. La circulation est dense et nous sommes très impressionnés par tous ces scooters qui « déboulent » de partout. Parfois des familles de 4 personnes sont sur le même scooter avec ou sans casques ! Les paysages sont magnifiques : végétation dense et luxuriante, belles rizières en terrasse, montagnes… En effet, l’île est relativement montagneuse. Régulièrement, il y a des singes sur le bord de la route quand ils ne sont pas carrément assis au milieu de la route ! Surprenant ! Ce premier trajet nous a permis de visualiser le décor dans lequel nous serons durant le mois à venir et cette première approche nous plait beaucoup.
Puis, nous arrivons à Taman Sari Bali Cottages. Nous logeons dans un cottage face à l’océan avec une chambre principale et à l’extérieur un « gazébo »(encore appelé day bed) avec moustiquaires bien sûr qui sera la chambre d’Adrien.
Dans l'enceinte de l'hôtel, il y a un temple hindouiste. Les odeurs d'encens s'y dégagent tout au long de la journée.
Premier diner balinais où nous nous régalons, avec en fond sonore une musique jouée sur des bambous. Le ton est donné : notre séjour asiatique est bel et bien commencé !
Coucher de bonne heure car nous sommes fatigués de notre journée de voyage d’hier.
27 Avril
Journée farniente pour tous les 4 et nous apprécions la vue et le calme de Pemuteran. Adrien s'est levé de bonne heure ce matin pour photographier le lever du soleil.
Après le yukulélé, le xylophone en bambou.
Séance lecture pour la miss
Richard voit un masseur car la semaine dernière, il s’est fait une entorse à l’île des Pins en NC et sa cheville est toujours très enflée.
28 Avril
Ce matin, la brume sur la mer donne une ambiance particulière au site. C'est superbe!
Putu, le chauffeur pour la partie Nord de l’île de la famille Touzeau, vient nous chercher vers 8h30. Il se souvient très bien d’Eric, le chanteur français, et de sa famille. Nous voilà partis pour une journée de visite, avec Eric en chanson dans la voiture ! (il avait offert un CD à Putu). Séquence émotion pour les Marca ! La route est absolument somptueuse et le dépaysement total !
Premier arrêt à la cascade de Munduk. Pour y accéder, nous faisons environ 500 mètres à pied dans une forêt luxuriante. Cette cascade est impressionnante et quelle beauté dans ce paysage ! La cascade s’abat avec fracas du haut de ses 25 mètres.
Puis, nous allons aux « Hot Springs Air Panas Banjar » (sources d’eau chaude) joliment situées au milieu de plantes tropicales. Nous nous y baignons et l’eau est vraiment chaude et légèrement sulfureuse. Il y a différents bassins et dans le premier huit « nagas » de pierre aux visages féroces déversent l’eau d’une source chaude naturelle qui déborde par la bouche de cinq autres « naga » dans un bassin plus grand. Dans le troisième bassin, l’eau tombe de dégorgeoirs de 3 mètres de hauteur ce qui permet de profiter d’un massage très tonique.
 
A la sortie, nous achetons 4 « sarong » dans une petite échoppe. Mais, nous sommes mal à l’aise car ici à Bali tout se négocie. Richard mène la négociation et s’en sort très bien. Nous voilà « habillés » pour la suite de la journée, car nous allons visiter le temple bouddhiste « Brahma Vihara Arama » qui occupe un magnifique site en hauteur d’où l’on voit la vallée et les rizières se dérouler jusqu’à la mer. Ce temple est le plus important temple bouddhiste de l’île.

 

Toutes ces statues, ces sculptures décoratives, ces jardins, ces lieux d’offrandes, inspirent à la sérénité et à la méditation. Les visiteurs doivent revêtir un sarong et sont invités à se recueillir dans des pièces prévues à cet effet. 
                        
         
     
Le bouddhisme est la 4ème religion à Bali après l'hindouisme, l'islam et le christianisme.
Sur le chemin du retour, Putu nous conduit jusqu’à chez lui pour nous présenter sa famille. Nous faisons la connaissance de sa femme, d’une de ses filles, de sa belle fille et sa petite-fille de 2 ans prénommée Refi. Nous y sommes très chaleureusement accueillis et une boisson nous est offerte avec de délicieux beignets de banane faits par son épouse. Moment très convivial et Putu fait l’interprète car les autres membres de la famille ne parlent pas anglais.
         
Et nous reprenons la route pour notre dernière soirée à Pemuteran.
Nouveau massage pour Richard, sa cheville va mieux mais est toujours enflée. Le masseur est accompagné de sa fille Putu Tatya à qui nous offrons des crayons de couleur.
 
J-1 pour retrouver Fanfan, Espen, Océane et Noah à Denpasar. Nous sommes excités de les revoir. Pendant les 12 jours ensemble, je ferai une pause avec le blog car je veux profiter pleinement de ces retrouvailles et des moments que nous allons partager.
See you soon.

 

 

 

 



Publié à 12:17, le 28/04/2012, dans 14) BALI,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 2 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email