Voyage au bout du monde

Un peu de patience !

 

14 Juillet

Le blog n'est pas fini ! La suite va bientôt arriver... A suivre New York City et Retour en France...



Publié à 01:00, le 15/07/2012, dans 17 ) ETATS UNIS,
Mots clefs :


ETATS UNIS - Sedona - 21 au 23 juin 2012

 

21 juin
Nous quittons Tombstone pour Sedona à 5 h de route. Dès le départ, nous nous faisons arrêter par la Police des Frontières pour savoir si nous ne sommes pas des mexicains clandestins ou si nous n'en cachons pas dans le coffre de la voiture. Richard a du mal à les comprendre et répond complètement à côté de la plaque. Du style à la question : " Etes vous citoyens français?", Richard répond: "oui, nous allons à Sedona!" Après, nous en avons beaucoup ri !! Nous passons près de Phoenix mais sans s’y arrêter.
 Quand nous arrivons à Sedona, nous sommes tout de suite subjugués par la somptuosité des paysages. Les Red Rocks, formations rocheuses extraordinaires (pierres rouges) s’élèvent dans le ciel bleu. C’est magnifique tant le rouge- orange est flamboyant amplifié par le vert de la végétation !
                
     
     
Nous commençons par aller voir une chapelle construite sur un aplomb rocheux, « Chapel of the Holy Cross » (chapelle Sainte Croix) qui est en forme de croix (cruciform church). On se gare et on termine à pied le chemin jusqu’à la chapelle. C’est tout simplement hallucinant d’avoir eu l’idée de construire une chapelle à cet endroit mais tellement beau ! Elle s’intègre parfaitement dans l’environnement et son architecture contemporaine compose avec la lumière qui filtre de ses immenses baies. Le tout est magnifié par la vue époustouflante sur les roches. Cette chapelle est magnifique dans sa simplicité, sa sobriété et sa sérénité.
            
             
     
            
        
        
Puis, nous gagnons notre hôtel « Poco Diablo », à 5 mn en voiture de Sedona. Très beau complexe avec golf, piscine dont profitent Adrien et Mathilde car il fait toujours très chaud ! (36°C)
Nous allons assister au coucher de soleil : top ! les montagnes rouge –orange aux sommets arrondis ressortent encore plus et la luminosité est exceptionnelle !
Le soir, nous dinons au Mac Do (salades) et ce qu’il faut savoir c’est que ce Mac Do est le seul aux Usa à avoir une enseigne verte. En effet, a priori,  les habitants de Sedona sont restés très proches de la nature et tiennent à préserver leur cadre de vie aussi les constructions s’intègrent parfaitement à l’environnement et les rues ne sont pas quadrillées par des enseignes.
22 juin
Nous quittons l’hôtel vers 8.30 pm pour aller faire une rando « Margs Draw ». Le cadre est absolument somptueux. Mais il fait déjà très chaud. Nous randonnons pendant près d’une heure trente.
     
     
         
     
Puis, de retour à l’hôtel, nous retrouvons Christine, Emmanuel, Pierre et Inès de Megève. En lisant notre blog, Christine a vu que nous étions aux USA et nous avons pu faire concorder une étape commune à nos trips. C’est très sympa et cela fait tout drôle de se retrouver si loin de la Haute-Savoie.
Après un déjeuner rapide, nous partons pour une excursion « Broken Arrow » en jeep rose bonbon (The Pink Jeep Tours). Nous sommes tous les 8 dans le même véhicule avec notre chauffeur Pete qui est désolé de ne pas parler français. Détail rigolo : notre jeep porte le numéro 74 !! Christine, Richard, moi et les enfants nous installons à l’arrière de la jeep, alors qu’Emmanuel est à l’avant près de Pete.
     
     
Nous traversons, entourés des Red Rocks, des pistes de sable, de terre, de roches et il faut bien se cramponner car par endroits les dévers sont importants. C’est absolument génial !  Pete nous explique la faune, la flore, les roches et fera plusieurs arrêts pour que l’on puisse admirer le paysage ! On s’extasie en permanence tant les paysages sont à couper le souffle !!! On a aussi l’impression d’être perdus au milieu de nulle part alors que nous sommes qu’à 15 mn de Sedona. AMAZING !
          
     
         
     
     
Certains Red Rocks ont le profil ou la forme d’un éléphant, d’un chameau, d’un champignon, d’un sous-marin …
         
     
                
         
Parfois, on a l’impression de descendre des escaliers… mais en jeep.
                
Cette excursion nous a tous ravis et de retour à l’hôtel, les 4 enfants se baignent à la piscine tandis que nous les parents discutons près de 2 heures en terrasse.
     
Puis, nous allons assister au coucher de soleil tous ensemble,
     
avant d’aller diner dans un restaurant mexicain sur une charmante placette de style mexicain. Surprenant ce magasin de décorations de Noël avec comme arbres de Noël des cactus !!
     
     
Nous passons une très agréable soirée et demain nos chemins se séparent car nous partons pour New York et Christine, Emmanuel et leurs enfants prennent la direction du Grand Canyon et des parcs nationaux. Nous nous retrouverons avec plaisir en Haute-Savoie.
23 juin
Départ de Sedona pour Phoenix car nous prenons un vol pour New York, ultime étape de notre trip.
     
     
Peu de temps après notre arrivée à l’aéroport, on est informés que l’avion aura environ 2h15 de retard. De plus, c’est un vol en surbooking donc seul Richard, pour l’instant, est sûr d’avoir un siège sur le vol. Devant nos têtes déconfites, une employée de l’enregistrement d’ US Airways, manipule son ordi et finalement nous a garantis des sièges à tous les 4 sur le vol ! Ouf !!
Aussi, nous attendons patiemment en écrivant le blog, en jouant à la DS ou en lisant. Finalement, on quitte Phoenix à 5.50 pm soit quasiment 3h de retard.
Nous arrivons, après un vol sans encombre, (le 19ème de notre trip) à New York vers 2 h du matin en raison du décalage horaire car il y a 3 heures de décalage entre New York et Phoenix.
Nous rejoignons l’hôtel près de l’aéroport et nous couchons vers 3h du matin, complètement exténués.


Publié à 23:49, le 3/07/2012, dans 17 ) ETATS UNIS,
Mots clefs :


ETATS UNIS - Tombstone - 18 au 20 juin 2012

 

18 juin
Nous quittons Laurel (qui n’aime pas les au revoir  donc c’est plutôt bref), direction Phoenix dans l’Arizona à 8h de route. Les voyages forment la jeunesse ! Mais, avant, arrêt au Café Luna pour acheter à nouveau des « french croissants ». Toujours aussi gourmands, les Marca ! Puis, nous retrouvons des paysages de désert et une température accablante ! Nous apercevons à plusieurs endroits une tempête de sable ! Nous voilà de retour dans l’Arizona ! De part et d’autre de la route, il y a des champs de cactus !
     
             
     
Arrivée à Phoenix (qui nous semble être une ville nouvelle) à 5.30 pm. Il fait 113 ° F soit 45° C !! C’est limite irrespirable quand on sort de la voiture ! On a une chape de plomb qui nous tombe dessus !
     
Piscine pour Richard et les enfants et moi je préfère rester dans la chambre avec la clim ! Soirée cool ! Internet ne fonctionne pas alors que j’avais prévu de travailler sur le blog !!Le retard s’accumule ! Cela continuera à vous faire de la lecture pendant l’été !
19 juin
Départ de Phoenix.Dès 9h le matin, il fait déjà 101°F soit 38°C.                        .
Nous partons pour Tombstone, une ville Far West, à 3 h de route. Nous faisons salle de classe à l’arrière de la voiture ! Elle est spacieuse donc cela s’y prête bien ! Aujourd’hui, leçon de français !
Nous arrivons et prenons possession de notre chambre d’hôtel où Adrien et Richard regardent la fin du match (Euro 2012) Angleterre / Ukraine et apprennent le mauvais résultat de l’équipe de France contre la Suède (Ikea a mangé le coq, dixit Adrien).
     
Puis, nous allons faire un tour dans le centre de ville pour nous imprégner de l’ambiance et de l’univers western : diligences, cow-boys, saloons, trottoirs en bois, rues en terre battue, tout y est ! La ville doit son nom à l’histoire de Ed Schieffelin, qui y vint pour trouver de l’argent malgré l’avis contraire donné par ses proches en lui disant qu’il n’y trouverait que sa propre pierre tombale (tombstone). En fait, il y fit fortune car il découvrit beaucoup d’argent ! Ce fut donc la ruée vers l’argent et la ville se construisit et s’étendit de façon très rapide. Tombstone entre dans la légende de l’Ouest en 1881 pour son « fameux règlement de comptes » à OK Corral »durant lequel Wyatt Earp s’est illustré.
 
     
             
     
        
     
 Nous assistons, dans un petit théâtre, à des scènes qui reconstituent des « Gun Fights » (combats de revolver) dans les saloon. Ils avaient vraiment la gâchette facile. La reconstitution est sympa même si on n’a pas tout compris car l’accent américain était particulièrement prononcé !!
     
     
         
Nous dinons (sur les conseils d’Eric) au « Big Nose Kate’s Saloon », beau saloon de l’époque, où nous sommes accueillis par des serveuses en tenues sexy également de l’époque. A l’entrée, un panonceau indique de déposer les armes avant de rentrer. La déco est très chargée mais reflète complètement l’atmosphère. Cet après-midi, on a aperçu dans ce saloon, un chanteur de country. Le saloon doit son nom à la maitresse de Doc Holliday (l’un des justiciers du règlement de comptes de OK Corral), et qui vraisemblablement avait un gros nez, qui aurait assisté de la fenêtre de sa chambre à la tuerie et qui aurait préféré s’enfuir que de dénoncer les justiciers ! Nous y mangeons de très bons et authentiques burgers américains. Comme, à plusieurs endroits de la ville, le film « Tombstone » passe sur un grand écran plat.
        
     
             
     
             
Puis, nous rentrons et les enfants se couchent tôt, tandis que Richard et moi travaillons soit sur le blog, soit sur les comptes…
20 juin
Dès notre arrivée dans le centre -ville, nous faisons un tour de diligence et Adrien est convié à s’asseoir près du conducteur et à tenir les rênes. C’est bien cher pour 15 minutes de tour mais bon, c’est pour le folklore !
     
    
         
Puis, nous allons voir » l’historama » de la ville dans un petit théâtre. Il est temps que Peter Jackson leur propose ses services pour les effets spéciaux ! La maquette animée est vieillotte ! On a été pris d’un fou rire tous les 4 au début de la séance ! Nous flânons dans quelques boutiques car Mathilde veut s’acheter un chapeau de cow-girl ! Elle a trouvé sa vocation : cow-girl aux USA ! Puis, nous pique-niquons dans notre chambre d’hôtel, au frais car il fait très, très chaud environ 38°C !!
En début d’après-midi, nous assistons au show « OK Corral » : les justiciers Doc Holliday et les 3 frères Earp contre les cow-boys ! La reconstitution est plutôt agréable à regarder !
     
En sortant, on visite le musée et les enfants s’initient au lancer de lasso sur des petites vaches en bois. Mathilde a réussi au bout du 5ème essai ! Une vraie cow-girl !
                  
     
                
Et avant de retourner à l’hôtel, on s’arrête au cimetière de Boothill où sont, entre autre, enterrés les « célèbres » cow-boys tués le 26 octobre 1881. Sur les plaques tombales, il est souvent inscrit : pendu, pendu légalement, pendu par erreur (surprenant !) ou tué par balles, ou encore inconnu. Une seule fois, on voit une plaque « mort naturelle ». Cela reflète bien l’ambiance de l’époque dans les villes !
          
      
                 
     
Moment de détente à la piscine de l’hôtel avant de se mettre à fond sur le blog, durant plusieurs heures. Richard aperçoit sur le parking un véhicule où il est inscrit « Ghost hunter » (chasseur de fantômes) et sur la remorque qu’il tracte « Arkansas Paranormal Investigations ». Il discute avec un monsieur et deux dames qui lui expliquent que c’est leur hobby d’être à la recherche de phénomènes paranormaux dans le pays et que c’est un hobby qui coûte très cher ! Drôle de passion et de passe- temps !
    
Pour le diner, on retourne au saloon d’hier car l’ambiance nous a bien plus et en sortant, on aperçoit les trois personnes « chasseurs de fantômes » dans la rue principale de Tombstone. Sans doute à la recherche des fantômes des frères Earp et/ou des cow-boys !
 
 


Publié à 01:00, le 29/06/2012, dans 17 ) ETATS UNIS,
Mots clefs :


ETATS UNIS - Santa Barbara - 16 au 17 juin 2012

 

16 juin
A deux pas de l’hôtel, on s’arrête pour prendre en photo le bâtiment du club des «  Raiders », équipe professionnelle de football américain.
    
On quitte San Francisco pour Santa Barbara sur la côte Ouest où nous allons passer le week-end chez une hôte Servas. Nous avons choisi de faire la route côtière (Highway 1) qui nous a été vivement recommandée par Hedy et Terry. Dès le départ, nous traversons un pont interminable et apercevons sur notre droite San Francisco et sa baie. Superbe !
Puis, la route côtière est splendide, par endroits il y a une brume de mer !
    
    
Et des champs d’artichauts !! Cela me rappelle quelque chose ! Roscoff peut être ? Puis d’immenses étendues de champs de fraises ! On s’arrête acheter, en bord de route, de délicieuses cerises et abricots. Et l’américain nous explique que toutes les personnes que nous apercevons travailler dans les champs de fraises sont des immigrants mexicains qui restent le temps de leurs visas (6 mois ou un an). Impressionnant, une vraie fourmillière ! C’est vraiment une région agricole car après il y a des champs d’asperges et de choux . Puis des vignobles. En effet, la Californie est réputée pour son vin et certains prétendent même qu’il est meilleur que le vin français ! Cela reste à voir (et à boire !).
     
    
Puis, on emprunte la 17 Miles Drive qui suit la côte. Le passage est payant (9.75 $). Cette route traverse une forêt de cyprès, passe près de belles plages et offre de magnifiques vues sur l’Océan Pacifique. A priori, beaucoup de milliardaires s’y sont installés et y ont fait construire de grandioses villas. Il y a un magnifique golf face à l'océan. 
     
 
    
     
Par contre, cette magnifique route nous a beaucoup éloignés de l’axe pour aller à Santa Barbara et cela on ne l’avait pas trop prévu. Notre hôte Laurel, nous attend vers 5h et selon Rebecca (le GPS, que l’on a fortement contrarié depuis ce matin), il nous reste 4 h de route soit une arrivée vers 7.30 pm. Aussi, nous nous arrêtons dans une station- service dans le secret espoir de trouver une cabine (car on en a encore jamais vu aux States) pour téléphoner. En vain ! La jeune fille de la station nous propose gentiment son portable personnel pour appeler Laurel, qui nous dit de ne pas nous inquiéter et qu’elle a prévu le repas de ce soir ! Génial, nous voilà rassurés ! Je prends le volant durant environ 3 h. La route entre l’autoroute et Santa Barbara est magnifique : collines, lac, montagnes… C’est la région des ranchs dans les collines ! Dommage, il n’y a pas d’aires pour pouvoir s’arrêter faire quelques photos !! On prend donc les photos en roulant comme souvent d’ailleurs car sinon on s’arrêterait sans cesse. Les enfants m’ont baptisée, depuis le début du voyage, « la chinoise » !
               
     
Nous arrivons, enfin, à Santa Barbara, chez Laurel et son adorable petit chien Rosie, à 8pm. Rosie est un "Service Dog" (chien de service). Depuis le décès tragique de son mari, Laurel a un chien de compagnie qu’elle est autorisée à avoir avec elle partout, dans les restaurants, les avions… sur prescription médicale. Le chien a suivi un dressage pour cela. Je ne crois pas que cela existe en France. Les enfants ont littéralement craqué pour Rosie ! Nous passons une très agréable soirée et Laurel nous propose d’être notre guide demain dans la vile de Santa Barbara. Elle vit dans une très belle et grande maison. On pressent que ce we va être très sympa !
17 juin                         
Nous partons avec Laurel et Rosie pour la journée. Nous commençons par une pause petit- déjeuner à Summerland (un quartier de Santa Barbara) au café Luna pour y manger … des « french croissants ». Delicious !
        
A la sortie, nous visitons une galerie d’art « Art Folk » : de nombreux objets surprenants, originaux et funny…
                
    
                
Puis, nous faisons un tour en voiture dans les rues de Santa Barbara, connue pour ses toits de tuiles rouges qui se détachent de la verdure. C’est un style colonial espagnol méditerranéen, avec des maisons de crépi orange ou rose, des arcades et des patios. Santa Barbara est aussi connu par nous les frenchies pour la série télévisée « à l’eau de rose » du même nom !
     
                           
Puis, nous allons visiter « la Mission de Santa Barbara ». Cette mission a été construite par les Franciscains espagnols. Les jardins y sont magnifiques. Richard, Adrien et moi visitons la mission : la chapelle, l’église, les chambres des anciens missionnaires.
     
         
     
                
                
A la fin de la visite, les visiteurs sont conviés à mettre une épingle sur le pays de leur provenance.
Pendant ce temps-là, Mathilde se promène avec Laurel et Rosie dans les splendides jardins parsemés de nombreux parterres de différentes variétés de roses.
     
Chaque année, lors du Memorial Day (dernier week-end de mai) des gens réalisent de magnifiques dessins avec des craies de couleurs sur le parvis de la Mission.
     
 
 Ensuite, Laurel nous amène déjeuner dans l’un de ses restaurants favoris de SB, sur la marina sur laquelle on flâne un peu. Ambiance brasserie qui semble être une adresse connue et reconnue vu l’affluence : on y mange de délicieux et trop copieux fish and chips !
     
Puis, elle nous amène jusqu’à chez son amie Sophie (92 ans) qui habite une très grande et magnifique propriété. Sophie est « pétillante », très alerte et est une véritable artiste ! Sa maison est un réel musée tant il y a de choses en tout genre. Elle réalise de très belles œuvres très colorées en verre d'après des reproductions, dont les différentes pièces sont soudées entre elles avec de l’étain. Il y en a partout fixées sur les fenêtres !! Elle a un atelier dans lequel elle passe des journées entières pour sa passion à laquelle elle s’est adonnée à l’âge de 73 ans ! Et quelle gentillesse ! A nouveau une belle rencontre !
     
   
Le Golden Gate Bridge et les cable-car de San Francisco
         
Adrien reste jouer au basket (il y a aussi une piscine, un court de tennis) chez Sophie pendant que nous allons avec Laurel marcher sur la « butterfly Beach » (plage des papillons). Balade très agréable et vivifiante.
        
     
En y allant, on est passé près d’une autre plage où il y avait de très nombreuses croix blanches, tel dans un cimetière. Laurel nous explique que ce sont des volontaires qui mettent ces croix tous les dimanches, en hommage aux soldats américains disparus en Irak mais aussi en protestation contre cette guerre.
Puis, nous rentrons chez Laurel, et tout en dégustant un bon vin blanc californien, on lui montre des photos du Mont-Blanc, de Bretagne, de Bali… Mathilde s'amuse avec Rosie.Nous passons à nouveau une très bonne soirée et il nous semble nous connaitre depuis longtemps alors que cela fait à peine 24h ! Cette association Servas nous aura permis de faire de très belles rencontres. C’est sûr, dès notre retour, nous faisons la démarche pour devenir hôtes ! Nous échangeons nos adresses skype pour pouvoir converser très prochainement.
     
           
 
 
 
 


Publié à 23:26, le 28/06/2012, dans 17 ) ETATS UNIS,
Mots clefs :


ETATS UNIS - San Francisco - 14 au 15 juin 2012

 

14 juin
On reste à l’hôtel pour se reposer, faire les résas pour le retour en France. Eh oui il faut y penser, malheureusement ! Et cela approche grandement. On bouclera le voyage chez Gis et Luc d'où nous sommes partis le 25 septembre dernier. Cela fait très bizarre de penser à tout ça ! Puis résas pour New York, pour lesquelles on galère un peu car un hébergement pour 5 est moins évident ! En effet, Maxime arrive le 24 juin nous rejoindre à New-York !
15 juin
La famille Touzeau s’en va pour Los Angeles et Hollywood, tandis que nous restons une journée de plus à SF. Adrien et moi allons chez le coiffeur, à la poste (pour un nouveau colis de 11 kgs !!) pendant que Mathilde travaille ses leçons de français et que Richard finalise sa déclaration d’impôts ! On est rattrapé par la réalité !
Puis, nous partons pour SF et prenons le « cable-car »à Fisherman’s Wharf jusqu’au terminus de Powell Station (Union Square). Génial ! Ces "cable car" sont aussi un symbole de SF. A l’époque (environ 100 ans), ils avaient remplacé les charrettes tirées par les chevaux qui parvenaient difficilement à monter les rues. Les rues de SF sont vraiment très impressionnantes et là on se rend bien compte que la ville est construite sur de nombreuses collines. Quand les rues descendent beaucoup, le chauffeur nous demande de bien nous tenir ! Il est souvent debout sur la pédale de frein ! Les cable car sont très rétros : bancs en bois, cloche pour signaler notre arrivée… Adrien est debout sur le marche-pied ! Authentique, funny et génial !
     
                 
A SF, il y a également des tramways qui ont la particularité d’être colorés mais aussi de venir du monde entier : Mexico, Milan, Madrid, Los Angeles…
Nous descendons donc à Union Square
     
    
et faisons 2 à 3 boutiques dont la boutique Levis sur 4 étages,
     
avant d’aller flaner dans China Town : une ville dans la ville car il y a 10 000 habitants ! C’est le plus grand China Town des USA. C’est très beau : partout des lampions, des temples, des bâtiments en pagode.
           
               
     
Puis, avant de regagner le parking, nous passons par le quartier « Little Italy » et nous arrêtons manger de bonnes pâtes fraîches ! Sur tous les réverbères, le drapeau italien est peint!
     
Retour à l’hôtel en traversant une dernière fois le Bay Bridge !
Bye, bye San Francisco, we enjoyed a lot our stay!
 
 
 


Publié à 04:27, le 25/06/2012, dans 17 ) ETATS UNIS,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 2 sur 5 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email