Voyage au bout du monde

Le Sud de l'Ile du Nord - 16 au 22 Janvier 2012

 
 
16 au 18 Janvier
Trois jours de pause à Napier au Top 10 Holiday Park dans une « cabine ». On y est bien installé ! Les enfants ont beaucoup apprécié cette formule car ils ont pu rencontrer de jeunes néo-zélandaises de leur âge.
Mercredi, nous sommes montés au Bluff Hill Look out pour avoir une vue panoramique sur la baie de Napier et nous avons surtout vu le port de Napier qui semble très actif : immenses porte-containers (très impressionnants), piles de rondins de bois à n'en plus finir...
     
     
Notre fille a adopté la technique chinoise pour se protéger du soleil !Elle se balade avec le parapluie comme toutes les chinoises que l'on rencontre.
Puis,nous sommes allés nous balader dans le centre de Napier et avons pu voir les bâtiments Art Deco des années 30, date à laquelle la ville a été reconstruite après un terrible et meurtrier tremblement de terre.
           
     
Nous avons discuté avec un agent immobilier (!!!) et avons échangé sur nos méthodes de travail. En ce moment, d’après elle, les affaires sont difficiles car les gens sont inquiets sur la situation économique en Europe et cela freine l’économie néo-zélandaise. C’était très intéressant et sympa ! Puis nous avons flâné le long de l’esplanade, en dégustant une excellente crème glacée (offerte par Adrien) et avons pu voir que c’était une plage uniquement de galets de roche volcanique, ce qui explique que personne ne lézardait sur la plage !
Etonnant ce bonhomme de neige de bord de mer !
Le rugby et les All Blacks sont vraiment présents partout!
Nous avons acheté du poisson « Tanakihi » que Richard a cuit au barbecue accompagné de kumara (patate douce), pommes de terre et oignons frits. Un régal !
19 Janvier
Départ de Napier direction Cape Kidnappers et là déception car on ne peut y aller qu’avec un « tour » c’est-à-dire un tour opérateur et le départ était à 9h30. Dommage que le Lonely Planet ne précisait pas que l’accès était privé et restreint ! Il y avait une autre option mais c’était une rando à pied de 5h aller/retour en jonglant avec les horaires des marées donc pas faisable ce jour pour nous ; Nous sommes déçus et surtout les enfants pour la rando de 5h ! Lol ! Ce cap Kidnappers abrite une colonie de fous de Bassan, la plus grande colonie au monde ! Nous le verrons que de loin !!
Sur le chemin du retour, nous passons ces 2 rues à suivre au nom pour le moins original ! Eh oui, cela ne s’invente pas !
     
 Nous nous rendons à Te Mata Peak, 399 mètres, et ce qui est surprenant c’est qu’on a face à nous la mer, la plaine et un relief volcanique. Le contraste est saisissant !
     
     
Pique -nique à Woodville où nous avons vu de belles peintures murales.
            
Nous avons revu avec plaisir ce magnifique arbre déjà vu en Australie : le Jacaranda (maintenant j'ai la bonne orthographe du mot!) et il y a des agapanthes partout au bord des routes, dans les jardins... (cette fleur me rappelle une certaine région de France qui m'est chère ! et pour Richard, c'est le climat qui lui rappelle cette même région !)
     
Lors du trajet, nous avons vu beaucoup d’éoliennes sur les collines mais on comprend mieux car plus on avance vers Wellington, plus il y a du vent et un vent à décorner les bœufs !
     
Arrivée à Wellington, capitale de la NZ, en fin de journée et à nouveau on s’arrête dans un camping Top 10 pour 3-4 nuits (nous avons désormais notre carte «  Member Ship » !!).
20 janvier
Matinée devoirs pour les enfants et moi. Puis balade dans la capitale néo-zélandaise qui est le point de départ obligé pour l’île du Sud. En quittant le camping qui est précisément à Lower Hutt, on a une belle vue sur la baie de Wellington.
     
     
La ville est réputée pour être très ventée et on le confirme nos brushing sont défaits ! N’est-ce pas Richard ? Mais positivons car le ciel est plutôt dégagé et on ne peut pas tout avoir !
Balade dans la ville qui nous a bien plus de prime abord : très dynamique, active, colorée, de jolies architectures, de belles décorations… Elle nous plait bien plus que la ville d’Auckland !
         
         
         
             
     
              
Le Parlement est constitué de ces 2 bâtiments aux architectures très différentes et reliés par une passerelle. Et tout à côté la bibliothèque nationale
     
 Le soleil néo-zélandais s’est montré généreux aujourd’hui.
Aujourd’hui, nous avons une reporter photo de plus dans la famille en la personne de Mathilde à qui nous avons offert avec un peu d’avance son cadeau d’anniversaire pour ses 10 ans : un appareil photo ! Elle est aux anges depuis le temps qu’elle en parlait ! On s’est dit que ce voyage était l’occasion pour elle de s’initier à la photo et de faire son propre reportage !
21 Janvier
Nous avons changé de cabine dans le camping,
     
puis nous sommes montés au Mont Victoria ,196 mètres et avons une vue panoramique sur la ville de Wellington. Sympa ! Il y a toute une explication sur la force des vents à Wellington, c’est un signe qu’il y en a souvent et beaucoup !
     
                    
     
Visite du musée national TE PAPA ce qui signifie « La boîte aux trésors » en maori. Absolument fantastique. C’est le musée le plus interactif qu’on ait jamais vu, sur 6 étages.
     
Dans l’espace « OurSpace », nous avons pu découvrir la géographie et les reliefs de la NZ grâce à une carte lumineuse au sol faite de photos prises par satellite. On a pu ainsi bien se rendre compte que l’île du Sud était particulièrement montagneuse par rapport à l’île du Nord. Les montagnes du Sud sont situées sur le point de rencontre entre 2 plaques tectoniques, ce qui est entre autre une explication aux tremblements de terre, à l’activité volcanique. Le mur était aussi interactif en présentant des sites du pays.
        
Toujours dans cet espace "OurSpace", nous avons fait une attraction avec simulateur de mouvement « The High Ride » qui nous mettait en situation dans certains sports et activités à travers les magnifiques paysages de la NZ : rugby, saut à l’élastique, aviron, vtt, course de moto sur la plage… Cela bougeait bien et c’était funny !
Puis l’espace du Pacifique, nous a, à nouveau bien séduit et nous en avons profité pour faire des percussions et du ukulélé et je pense qu’on est quasi prêts pour monter un groupe qui s’appellera « Les Marca Islanders ».
      
     
On a également beaucoup aimé l’animation « Golden Days » qui est une brocante surprenante qui prend vie grâce à une présentation interactive et qui permet de découvrir les moments clés amusants et poignants de l’histoire néo-zélandaise de ces 100 dernières années. Géniale !
     
Puis, à nouveau, petit tour dans l’espace maori , décidément cette culture nous plaît beaucoup, on ne s’en lasse pas ! Et dans l’espace « Signs of a Nation » qui relate l’histoire du pays : le traité de Waitangi…
Dans l’espace « Awesome Forces », on apprend comment les plaques tectoniques, les tremblements de terre, les volcans et l’eau ont façonné le paysage de la NZ. Notre amie Fanfan se serait éclatée à lire toutes ces explications et à regarder toutes les animations interactives à ce sujet. On peut même « vivre » un tremblement de terre dans la « Earthquake house » où on est mis en situation : les murs et les sols bougent, moins impressionnant que celle du musée d’Auckland .
Ce musée est le seul au monde a avoir un calamar géant (495 kgs !)
Le slogan de TE PAPA « More than a Museum ! » (Bien plus qu’un simple musée) est tout à fait bien trouvé. L’entrée à cet exceptionnel musée est gratuite mais on peut y faire un don (ce que nous avons fait d’ailleurs !).
Nous sommes tous les 4 enchantés de notre journée ! et nos enfants semblent très épanouis !
Au retour, repas gastronomique : un bol de soupe au potiron de chez Maggi !! Mes talents culinaires ne cessent de s’améliorer !

 22 Janvier      

Matinée devoirs et évaluations d’anglais pour Mathilde et Adrien. Puis repas dominical au MacDo. Et nous envisagions d’aller dans une réserve naturelle « Zealandia » située dans les collines près de la ville, qui est un parc qui regroupe des oiseaux et reptiles endémiques à la NZ tels que le kiwi, le kéa, le kaka, le hihi… Eh oui, ce sont leurs vrais noms ! Mais la météo s’est gâtée et c’est un véritable déluge aussi nous rentrons nous mettre au sec dans notre bungalow au camping, et préparons nos bagages car demain matin nous prenons le ferry pour l’île du Sud. (j'espère qu'il ne fera pas ce temps là pour la traversée!)En route pour de nouvelles aventures !

Publié à 04:27, le 21/01/2012, dans 10) NOUVELLE ZELANDE,
Mots clefs :


Commentaire sans titre

11:11, 22/01/2012 .. Publié par lanic
super le groupe de musique mais richard tu n'as pas besoin de te faire tant de cheveux nous serons indulgents pour votre concert de l'ete prochain à sallanches donc vous avez tout le temps pour repeter

{ Page précédente } { Page 62 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email