Voyage au bout du monde

Ile du Sud- La côte Ouest- de Wanaka à Te Anau- 31 janvier au 5 février 2012

 
31 Janvier                                 
Départ de Franz Josef direction Wanaka au Sud de l’île du Sud. Nous avons environ 285 kms à parcourir sur des routes de montagne. Les voyages forment la jeunesse ! Arrêt au look out de Knights Point : top !
 Cette île du Sud est vraiment magnifique mais tellement sauvage. On peut parcourir des dizaines de kilomètres sans voir aucune habitation ! Il est vrai que sur cette île, la population est de 900 000 habitants dont seulement 32 000 sur la côte ouest. Et quand je vois une habitation isolée, je ne peux m’empêcher de dire à chaque fois : « les pauvres, mais de quoi vivent- ils ? Et comme ils doivent s’ennuyer ! ». Et comme en plus, ils ne sont pas gâtés par le climat, c’est un exil soit par choix, soit par punition ! On a traversé grand nombre de ponts à voie unique.
La météo est aujourd’hui pluvieuse ! Quel bol pour notre journée d’hier aux glaciers ! On passe des montagnes escarpées dans des forêts à des plaines à perte de vue avec des troupeaux de vaches, de moutons et de cerfs.
     
Premier village Makarora après 100 kms sans rien ! Puis apparaît le lac Wanaka qui semble très long car nous sommes encore à 50 kms de la petite ville de Wanaka (5000 habitants). Pause pique-nique express près de ce lac très agité à Boundary Creek car il y a beaucoup, beaucoup de vent ! On se serait cru à la Pointe du Raz lors d’une tempête !
Puis au détour de routes sinueuses, on arrive près du lac Hawea : paysage grandiose !
Nous arrivons au YHA de Wanaka idéalement situé face au lac du même nom. Le décor est absolument superbe, nous y posons donc nos valises pour 3 nuits tant nous voulons profiter de cette vue et de ce cadre.
     
1 er Février
Nous entamons notre cinquième mois de périple. Que le temps passe vite ! Trop vite même ! Ce matin, nous avons skypé avec Maxime et Laëtitia. Ils semblaient en forme et nous ont dit qu’il neigeait à nouveau depuis 24h !
 Comme nous sommes actuellement dans une phase sportive, nous voilà repartis en rando pour faire l’ascension du Mont Iron qui est à 545 m au- dessus du niveau de la mer et qui surplombe les lacs Wanaka et Hawea. Il fait chaud 25 à 26 °. Le paysage est somptueux !
               
     
     
 Cet après-midi, kayak pour Richard et Adrien sur le lac Wanaka,
     
plage pour les filles (baignade et plongeons pour Mathilde),
     
suivi des courses et d’une séance de devoirs.
Richard et Adrien sont ravis de leur sortie kayak mais ils sont « rincés » tant ils ont ramé pour revenir car ils avaient le vent en face. Ce soir, j’ai eu envie de cuisiner et comme il y avait ce qu’il fallait dans la cuisine de l’auberge (ce qui est rarement le cas), j’ai fait du poulet au bacon (recette que j’ai prise à une allemande dans une précédente auberge), accompagné de pommes de terre et kumara rôtis au four. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas autant apprécié de faire et manger notre repas !

 

2 Février
Ce matin, Mathilde est excitée car elle va faire un trek à cheval, dans un centre équestre de Wanaka. Elle n’a pas fait de cheval depuis juillet dernier et cela lui manque beaucoup.
     
     
Richard et moi l’accompagnons (alors qu’Adrien reste à l’auberge faire ses évaluations d’espagnol et maths), dans ce centre équestre qui est près d’une exploitation vinicole. Nous sommes donc allés déguster le vin du vignoble Rippon, face au lac, pendant que Mathilde faisait son trek. C’est notre première dégustation en 4 mois ! Etonnant, non ? Le vin était très bon ! Nous avons appris que le week- end prochain il y avait un festival de musique sur le site du vignoble: Rippon Festival. Dommage car nous repartons demain.
     
     
Mathilde est ravie de sa sortie à cheval !
Cet après-midi, nous sommes allés sur les conseils de la famille Touzeau, à Puzzling Word (Le monde des énigmes et des casse-têtes). D’abord, nous avons fait le Monde des Illusions avec 4 salles : – La première est celle des hologrammes 
     
La seconde celle des 168 visages célèbres de Van Gogh, Churchill, Lincoln, Einstein, Mère Teresa, Nelson Mandela et Beethoven. Et quand on se déplaçait, on avait l’impression qu’ils nous suivaient du regard ! C’était assez surprenant !
     
La 3ème salle est la salle des minimoys et des géants: à un angle on est petit et à l’angle opposé on est géant. Ce qui permet aux petits de se sentir grand et vice versa. Personne ne doit se sentir visé ! Cette technique a été utilisée pour le tournage du film "Le Seigneur des Anneaux"pour rendre les acteurs à la taille des hobbits à savoir 1.50 à 1.60m. 
     
     
Et la 4ème salle est la maison penchée: on a pu voir que l'eau coulait vers le haut, qu’un siège sur rail peut aller du plancher au plafond, et même quand on se tenait droit, on semblait penché en raison de l’inclinaison du sol. C’était déstabilisant dans tous les sens du terme !
     
              
Même l'entrée des wc était insolite avec son trompe l'oeil du style roman!
     
Puis nous avons fait en binôme (les enfants contre les parents) le labyrinthe extérieur. Les enfants ont trouvé les 4 angles en 15 minutes et nous en 35 minutes. Moment très sympa !
 Puis pour se poser un peu, nous avons passé un peu de temps dans la salle de jeux avec des jeux de casse- tête en tout genre et avons fait une série de photos devant la "Leaning Tower" qui est inclinée à 53°.
      
     
Après cet après-midi récréative, nouvelle séance de devoirs pour les enfants car demain on prend la route direction Milford, la côte sud- ouest de l’Ile du Sud. C’est un parc national gigantesque où il y a 14 fjords dont les 2 principaux sont Milford Sound et Doubtful Sound.
J’ai omis de vous raconter que depuis que nous sommes dans l’île du Sud, nous sommes « attaqués » par les sandfly qui sont des petites mouches redoutables (qui ne font pas de bruit) qui piquent en journée et dont les piqûres provoquent des démangeaisons terribles (j’insiste bien !) durant environ 3 semaines. On se tartine de produit depuis quelques jours mais les premiers jours on ne s’en est pas méfié n’ayant jamais entendu parler de ces bestioles vicieuses. Richard et moi avons été tellement piqués sur les jambes qu’on dirait qu’on a la varicelle! (j’espère que cela ne laissera pas de traces).
3 Février
Nous quittons à regret la belle petite ville de Wanaka, direction Milford (env 330 kms). Premier look out : très impresionnant ! La Crown Range Road qui relie Wanaka à Queenstown fait partie des incontournables de la région de Queenstown tant les panoramas sont grandioses ! et très impressionnants ! Montagnes semi arides, très escarpées ! On aperçoit également le lake County en arrière- plan. Moment fun : nous avons un GPS (que nous avons baptisé Karen car c’est le nom de la voix en Anglais ! comme tu peux le constater Karen on pense à toi tous les jours !!) et alors qu’on était sur cette route très vertigineuse avec des virages en épingle à cheveux, Karen nous dit « Faites demi -tour avec prudence ! » et nous lui répondons à l’unisson « Mais bien sûr Karen ! »
      
Nous arrivons à Queenstown, ville touristique, et ville des sports extrêmes (saut à l’élastique, skydive, chute libre en parachute ou toutes activités en tout genre) qui nous fait beaucoup penser à Chamonix dans l’ambiance, et avec tous ses magasins de sports. En fait, c’est un mélange d’Annecy, de Chamonix et de Bergen (en Norvège) !
     
Petit clin d’œil à Renaud et Elliott les parapentistes car ici ils s’éclateraient !! Nous ne ferons pas le test pour le leur confirmer ! Petit clin d’œil aussi à Toune qui s’éclaterait en vélo sur ces routes de montagne ! Nous ne ferons pas non plus le test !
Puis nous reprenons la route la « Southland Scenic Route », tout en admirant des paysages absolument grandioses (je suis à cours de qualificatifs, tant c’est beau, aussi désolée de me répéter !).
Drift Bay
              
   
Route sans encombre jusqu’à Te Anau (except un mouton qui traverse la route, rien d’anormal en NZ !), où nous faisons notre pique-nique quotidien ! Ensuite, nous poursuivons notre route dans le Fjordland National Park, nous arrêtons au niveau de Mirror Lakes qui portent bien leur nom car les montagnes se reflètent dans leurs eaux cristallines. AMAZING !
     
La route devient de plus en plus sinueuse et nous passons dans un tunnel d’1.270 kms qui passe sous la montagne, à sens unique, tout en pente et à l’ancienne !
     
Nous avons un peu serré des fesses ! Notre GPS « Karen » a déclaré forfait, elle ne nous situe plus. Mais les enfants ont imaginé ce qu’elle pourrait dire : "vous êtes, actuellement, dans le trou du c.. du monde ! ». C’est un peu vrai ! En même temps, cela n’est pas bien grave, il n’y a qu’une seule route donc on ne risque pas de se perdre ! Nous sommes un peu dans un décor surréaliste, il faut l’admettre ! Arrivée dans le village de Milford (170 habitants) où il n’y a aucun magasin, mais un seul Pub où nous sommes allés boire une bière devant un tournoi mondial de rugby à 7 qui se déroulait à Wellington. Le barman nous a dit qu’ils étaient ouvert toute l’année et que la route d’accès pouvait être fermée jusqu’à 10 jours d’affilée en raison de la neige. Pour faire un séjour de méditation, c’est l’idéal !
         
     
                                                Ils réfléchissent à de prochaines destinations !
Le backpack Milford Sound Lodge où nous dormons ce soir, est au bord d’un cours d’eau. Ce coin aurait un petit air des îles Lofoten (Norvège) en beaucoup plus sauvage et abrupte et moins civilisé. Ce backpacker nous laissera cependant pas un souvenir impérissable car peu convivial, et mal équipé avec une cuisine toute petite et il n’y a pas suffisamment de couverts, de verres pour tout le monde ! Dommage car le site est exceptionnel !
Vos messages ou commentaires à la fin des articles ou sur le livre d’or sont les bienvenus ! Ils feront aussi partie de nos souvenirs ! Merci à vous tous qui nous suivez et qui partagez ce merveilleux voyage avec nous !
4 Février                          
Avant de repartir de Milford (sous la pluie), nous sommes allés au bord de l’eau car Adrien avait l’espoir de voir le spectaculaire Mitre Peak qui culmine et se dresse tout droit du haut de ses 1692 mètres. En vain, tout est bouché mais l’ambiance est surréaliste et presque fantomatique ! Génial ! Nous nous sommes surprotégés contre les sandfly qui sont encore plus nombreuses avec cette météo !
     
     
Milford Sound est la croisière en bateau la plus fréquentée car proposée par plusieurs compagnies, sur une durée de 2 h en général. Nous avons fait un autre choix et demain nous ferons le Doubtful Sound plus sauvage, plus grand et qui se fait sur une journée complète, sur les conseils des Montfortos !
Puis nous reprenons la route avec, à nouveau, le passage du fameux tunnel « The Homer », direction Te Anau, sous la pluie et dans le brouillard au départ. A la sortie, nous y avons vu à nouveau des Kea !
  
Sur le toit d'un camping-car !
 Passés cette barrière rocheuse, le temps était plus dégagé. Arrivée dans le backpacker « Bob and Maxine’s » où le meilleur accueil nous est réservés par Bob qui est très friendly (amical). C’est une petite auberge, style maison de famille, pouvant accueillir 20 personnes. C’est très cozy et cela nous correspond beaucoup mieux que celui d’hier. Et en plus, on a une belle vue sur les montagnes et le lac. On va y être très bien !
Aujourd'hui, nous avons reçu le bulletin du 1er semestre Cned d'Adrien et il a reçu les félicitations du conseil de classe pour ses excellents résultats. Bravo Adrien ! Un grand merci aussi à Sandrine Jacquet, le professeur de Maths-Physique d’Adrien au collège St Roch, qui à distance, prend le temps de lui donner quelques explications sur certains chapitres.
En fin de journée, Richard et moi sommes allés au cinéma de Te Anau, voir un documentaire de 30 mn sur les fjords. Absolument magique ! Les images, la musique, exceptionnel ! Tout ceci en dégustant un très bon sauvignon blanc ! (en effet, en NZ, au cinéma, vous pouvez boire un verre de vin). Moment très sympa ! Pendant ce temps-là, Adrien bossait son évaluation de SVT et Mathilde faisait du vélo dans la propriété de Bob et Maxine.
5 Février
Départ pour la journée à Doubtful Souind, fjord situé dans une zone classée patrimoine mondial pour ses caractéristiques naturelles hors du commun et sa beauté exceptionnelle. C’est une région reculée, sauvage et imposante. On prend le bateau à Manapouri pour traverser le lac du même nom, parsemé d’îles, avec un temps nuageux.
Nous faisons la connaissance d’une famille néo-calédonienne : Franck, Fabiola et leur fils Loïc. Moment de complicité entre les enfants et bon moment d’échange entre les parents.
     
Puis on fait un trajet en bus passant par le col de Wilmot Pass vers Deep Cove où nous embarquons sur un autre bateau pour une croisière dans Doubtful Sound. La route faite en bus est vertigineuse, a nécessité plusieurs années de travaux car elle passe dans la montagne et a priori c’est la route qui a coûté le plus cher à la NZ ! Vue de folie sur le fjord ! Et de très belles cascades !
        
                                                           Un Weka
                                                                
 Doubtful  Sound est le 2ème plus grand fjord sur les 14 fjords que
comprend le parc national du Fjordland. Il est 3 fois plus long que le Milford Sound. Contrairement au Milford Sound ou au fjord norvégien, il y a une végétation importante à flanc de montagne : forêt tropicale !  Les nombreuses cascades sont également très belles ! MAGIQUE ! AMAZING !
             
     
Le temps s’est dégagé et nous passons tout notre temps sur le pont du  bateau et en prenons plein la vue !
Et bonus, nous avons vu de très près une colonie d’otaries à fourrure et certaines se prélassaient au soleil tandis que d’autres plongeaient. Nous étions tous émerveillés !
     
Juste après, on arrive à l’embouchure du Doubtful Sound, au niveau de la mer Tasman.
     
Le bateau repart ensuite à nouveau vers le fond du fjord mais en contournant des îlots différents et arrive dans une « impasse » : le commandant de bord arrête les moteurs et nous demande d’écouter et d’apprécier les bruits de la nature dans le plus grand silence pendant au moins 5 à 10 minutes ! Cascade, oiseaux, clapotis de l’eau... Génial ! Pour être sincère, à ce moment -là, j’étais sur le pont avec Franck et les enfants et nous n’avions pas tout de suite compris qu’il fallait faire silence mais plusieurs personnes nous l’ont fait comprendre assez rapidement. Quant à Richard, de l’autre côté du bateau, il avait son casque de MP3 sur la tête et n’a donc pas entendu le message, et comme il tapait du pied au rythme de sa musique, une dame fixait son pied du regard. Aussi, il a retiré son casque et c’est là qu’il a compris qu’il y avait un moment de silence. Ah ces « frenchies » !!
Lors du retour en bus, notre chauffeur Maurice Short (eh oui c'est son nom!) fait un arrêt afin de nous faire admirer une cascade et demande à Adrien et Mathilde d'aller avec lui et de prendre leurs appareils photos. Et voici les 2 photos de Georges: plutôt sympa !
     
 
     
Au retour, il y avait la visite de la centrale hydroélectrique qui se trouve au bord du lac Manapouri. C’est une station souterraine dont les groupes turbines-alternateurs se trouvent dans une caverne creusée dans la roche à 200 mètres en dessous de la surface du lac. La descente en bus dans le tunnel est très impressionnante. Richard avait omis de me dire que cette centrale était souterraine (oh le vilain !) aussi coup de stress au bout du tunnel et du coup, je suis remontée avec un autre bus sans faire la visite. Richard et les enfants sont allés dans une plateforme vitrée d’où ils ont vu les installations. La construction de cette centrale hydroélectrique a été un véritable exploit technique.
     
La traversée du retour sur le lac Manapouri se fait avec un beau ciel bleu aussi on voit les paysages différemment par rapport à l'aller.
     
            
Tout le monde est enchanté de cette belle journée et avons fini en buvant un verre en terrasse avec Franck, Fabiola et Loïc. Ils nous ont conviés à les appeler lors de notre passage en Nouvelle Calédonie. Ce que nous ferons avec plaisir.
Puis au backpack, nous avons fait la connaissance de Yann de Lamballe (Côtes d’Armor, vive la Bretagne !) qui voyage en NZ pendant 7 mois, et passons notre dernière soirée chez Bob and Maxine en discutant un bon moment avec un couple d'écossais qui visitait l'île du Sud dans le sens inverse que nous, aussi nous avons échangé des bonnes adresses d'hébergement.
     
Parmi tous les drapeaux du séjour, il y avait même le drapeau breton !
 

Publié à 01:40, le 1/02/2012, dans 10) NOUVELLE ZELANDE,
Mots clefs :


conditions extrêmes en Provence !

12:49, 8/02/2012 .. Publié par chantal d'avignon
Coucou,
Nous, on n'a pas besoin de partir............ on est déjà dépaysés complet vu les conditions climatiques que nous avons ds le Sud (ailleurs aussi !) A Avignon, les canalisation pètent de partout........... on se croirait en hiver !
Donc, ambiance feux de cheminée et gros plats d'hiver !
Bisous à vous quatre
Chantal

{ Page précédente } { Page 59 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email