Voyage au bout du monde

Bula Fiji ! 4 au 9 mars 2012

 
Bula Fiji !
 
4 Mars
Aéroport d’Auckland à 8h00 car nous nous envolons pour Nadi aux Iles Fidji à 11h. Après avoir enregistré, on patiente comme on peut !
 Vol de 2h40 avec Air New Zealand, dont nous adorons la vidéo de sécurité très originale ; Adrien l’a d’ailleurs filmée. En vol pour de nouvelles aventures!
     
Nous atterrissons à 1pm fidjienne après un vol assez agréable malgré une zone de turbulences. (il y a désormais 11 h de décalage avec la France et non plus 12h), et nous sommes attendus (ouf car on n’avait pas de réponse à notre mail d’il y a 5 -6 jours !) car Yatule Resort est à environ 60 mn de l’aéroport de Nadi (prononcé Nandi).
James est notre driver et nous accueille très chaleureusement. Ici il faut prendre son temps, c’est « le Fiji Time » ! Cela veut dire qu’ils prennent leur temps, et que les choses seront faites quand elles seront faites ! No stress ! James porte une jupe portefeuille comme la plupart des hommes ici, appelée « sulu ». Cela surprend au début mais on s’y habitue vite et je pense qu’ils souffrent moins de la chaleur qu’en pantalon !
Sortis de l’aéroport, la température extérieure est de 27 à 28 ° (cela nous change d’Auckland!) et la chaleur est humide mais il est vrai que nous sommes désormais sous un climat tropical ! Rapidement nous apercevons un magnifique temple indou !
Nous découvrons un tout autre décor que nous ne connaissions pas jusqu’à présent : des baraquements en guise de maisons, des routes relativement défoncées, une population qui semble pauvre… Richard fait la conversation avec James durant tout le trajet. Et nous arrivons au Yatule Resort : 21 bures (prononcé buré) en bois y compris le toit dans un parc de palmiers et très belles fleurs, face à l’océan Pacifique Sud. Un vrai petit coin de paradis qui nous rappelle à Richard et moi l’île de la Réunion et l’île Maurice. Nous y sommes accueillis par Rosy avec un cocktail de bienvenue, et le staff nous conduit jusqu’à notre bure (numéro 7) où nous avons un petit coin cuisine, 2 chambres et 2 salles de bains et bien sûr face à l’océan !
 Merci James !
     
     
Puis petite balade sur la plage de Natadola Beach
et baignade : so easy car l’eau est à environ 24° ! Adrien et Mathilde y ont fait du snorkeling et ont vu Némo et ses amis, et plusieurs coraux colorés.
     
     
Dîner dans le restaurant face à la mer, coucher de soleil superbe. Le ton est donné pour la semaine à venir !
Yatule Resort est un petit complexe hôtelier sans piscine (leur piscine familiale est l’océan!), sans animation. En fait, durant la construction de l’Intercontinental Resort (5 étoiles), c’était les habitations des équipes de suivi du chantier. C’est donc beaucoup moins cher (4 fois moins) que le resort d’à côté (450 € pour 1 semaine à 4, petit- déjeuner inclus). Un véritable havre de paix dans un cadre d’exception. Ambiance « exotico tropicale » ! On a quasiment privatisé le resort car il n’y a que 3 bures d’occupées !  Cette semaine, c’est relax car depuis 5 mois, on n’a pas arrêté de bouger !
Au repas : poisson cuisiné dans du lait de coco ou poulet mariné au citron vert ou curry de chicken ! Délicieux et exotique !
    
Quand on rejoint notre bure en traversant l'espace vert qui la sépare du restaurant, on rencontre une colonie de grenouilles incroyable et de toutes les tailles ! Comme c'est mal éclairé, il faut bien prendre garde à ne pas en écraser une ! ça saute de partout et elles sont même sur notre terrasse et le seuil de notre porte!
     
Et dans la salle de bain, nous avons un invité supplémentaire qui nous tient compagnie : un lézard!!
 
Le contraste avec la NZ est plus que saisissant. On a un peu de mal à réaliser où l’on est ! Drôle de sensation mais bonne sensation !
 
Petite présentation des Iles Fidji
Les Fidji sont un archipel de 330 îles dans le Pacifique Sud au nord-est de la NZ, dont les principales sont Viti Levu et sa capitale est Suva, et Vanua Levu. Une centaine d’îles seulement sont habitées. La population totale de cet archipel est de 861 000 habitants dont les ¾ sur Viti Levu. La population est composée de Indous-fidjiens (48%), de fidjiens (45%), et anglais (2%) … Les îles Fidji sont indépendantes de l’Etat britannique depuis 1970 mais ont été exclues du Commonwealth en raison du coup d’état de 2006 et à la non tenue d’élections en 2009. Ils ont cependant gardé le même drapeau et la même monnaie (dollars fidjiens) avec la reine d’Angleterre. La langue officielle est l’anglais mais ils ont une langue fidjienne. 
                  
5 Mars
Pour le petit déjeuner, le flower-man de l’hôtel Esava nous met une fleur dans les cheveux, une « frangipane » magnifique et au très bon parfum : à droite pour les enfants et les cœurs à prendre et à gauche pour les gens en couple et uniquement les « Happy Days ».
     
Puis baignade dans une eau à 26-27 ° ! Top, Top !!
Sur la ligne d'horizon, on aperçoit les vagues s'éclater contre la barrière de corail!
Après-midi devoirs, un peu difficile de se concentrer dans ce décor ! Il fait chaud et on resterait bien toute la journée dans l’eau ! On achète une noix de coco à un fidjien sur la plage : elle est verte car pas à maturité aussi le lait est transparent et la chair est « soft » soit souple ! Adrien a beaucoup aimé mais nous 3 un peu moins. On lui commande pour demain 2 ananas.
     
Et la journée s’achève au « Fiji time » c’est-à-dire cool, voire très cool ! On n’est pas habitué à une telle chaleur !
 
6 Mars
Ce matin, on a été réveillé par une très grosse averse de pluie et qui très vite a laissé la place à un beau ciel bleu ! Puis nous allons nous balader vers l’Intercontinental Resort. Immense resort avec 2 piscines, de multi activités dont nous pouvons profiter car Yatule Resort fait partie du même groupe (américain !). A priori il peut accueillir jusqu’à 800 personnes en pleine saison ! Il y a même une chapelle toute vitrée face à l'océan pour ceux désireux de se marier ou pour ceux qui veulent confirmer leur union dans ce coin de paradis ! Why not?
               
Comme nous souhaitions voir l’envers du décor de ces resort, nous sommes allés au village le plus proche SANASANA (300 habitants).
     
Village de baraquements, une église au centre, une bure pour la communauté (ravagée par un ouragan il y a 3 ans) où les villageois nous accueillent avec le sourire et en nous lançant de chaleureux « Bula ! » (bonjour). De jeunes enfants se font une joie de nous escorter dans le village. Leurs regards pétillent, comme ils sont beaux ! Et sont ravis de poser pour une photo !
   
                 
     
Esava, notre flower- man habite le village et se propose d’être notre guide. Il y a des règles à respecter quand on visite un village fidjien : pour les femmes avoir les genoux et les épaules couverts, pour tous de pas avoir de couvre-chef et de ne pas porter les sacs sur le dos mais à la main. Tout ceci par respect pour le chef du village. Il nous fait visiter l’église (on se déchausse avant) et nous explique que chaque dimanche matin la communauté s’y retrouve et que son frère est le prêcheur. Une église aux vives couleurs vert et parme et il y a de la musique à fond ainsi tout le village peut entendre ! Les petits gamins s’amusent avec le micro mais ils sont vite rappelés à l’ordre ! Il nous convie à venir dimanche matin participer à l’office. Cela aurait été avec plaisir mais nous serons déjà partis ! Dommage car cela m’aurait plu : j’imagine un office un peu style américain avec des chants et que tous les gens se donnent la main ! Peut -être que je me trompe complètement ! Redommage ! La religion principale des Fidji est " l'Eglise Méthodiste" avant l'Hindouisme. Cette religion s'inscrit dans la tradition du protestantisme libéral et contient plusieurs éléments évangéliques.
            
Puis nous passons entre les maisons de tôle avec des équipements plus que rudimentaires. Au début de la visite, Mathilde et Adrien sont, comme nous, d’ailleurs mal à l’aise car ils se rendent compte que les gens ont peu de choses. Comme dirait Mathilde « on ne naît pas tous égaux ! ». Mais les fidjiens semblent heureux voire même très heureux !! La coutume est de faire une donation à la communauté du village à l’issue de la visite. Ce que nous faisons de bon cœur et persuadés de faire une bonne action.
             
Au goûter, dégustation des ananas et le barman Delcy du resort nous explique comment les découper, ainsi qu’une noix de coco mais cette fois plus mûre et plus dure! Goûter très exotique !
                     
     
Puis fin de soirée toujours au rythme du fiji time, soit au ralenti. Apéro face à l’océan et face au sunset dans ce petit coin de paradis ! Tout simplement génial !
     
 
7 Mars          Siga ni Sucu Martine !   (Bon anniversaire) 
Ce matin, le ciel est gris et très stormy (orageux) et la mer relativement déchainée. Au fond on aperçoit de très grosses vagues s’écraser contre la barrière de corail. C’est très impressionnant ! Et c’est même très beau sous ce ciel gris ! Donc matinée devoirs pour tous et préparation de la suite pour Richard ! (cela l’occupe beaucoup car il y a plusieurs réservations à prévoir pour les semaines à venir aussi bien l’hébergement, les transferts en avion ou en bateau entre les îles !).
Esava nous informe que notre donation faite hier au village va servir à acheter du fuel pour la tondeuse de la communauté, et nous remercie une nouvelle fois au nom de son village.
L’après-midi, nous allons déjeuner à 3pm (15h). Nous avons adopté le fiji time ! Qu’il est bon de se laisser vivre et de n’avoir que comme questions existentielles : qu’allons-nous manger ? Les œufs du petit-déj, brouillés, durs ou sur le plat ??? Quand va-t-on se baigner ?
 Puis nous allons à l’Intercontinental Resort réserver le restaurant pour demain soir car il y a une soirée fidjienne et réserver une initiation à la plongée (en piscine) pour Adrien. Ainsi si cela lui plait il pourra envisager un baptême de plongée dans l’océan ! Puis baignade pour mes 3 cocos et pour moi séance écriture face à l’océan ! Le pied total ! Le temps est resté nuageux et pluvieux par intermittence toute la journée ! En fin de journée, l’océan a retrouvé son calme, c’est magnifique !
8 Mars   
 Siga ni Sucu à mes 2 super potes Espen et Dominique !
 Comme chaque matin, Esava nous met une fleur dans les cheveux mais cette fois c’est une « bua », magnifique fleur blanche au cœur jaune et au délicat parfum. Et il nous dit « you are my friends, have a happy day and enjoy your day »! (Vous êtes mes amis, passez une bonne journée et appréciez votre journée). C’est tellement vrai !
Ce matin, nous partons dans la ville la plus proche Sigatoka à environ 30 kms. Notre chauffeur Chris, est en fait le chef cuisinier du resort et comme c’est son « day off » il a emprunté le taxi de son père pour nous conduire. Les fidjiens sont intéressés pour faire des extras car ils sont peu payés pour leur boulot (3,80 dollars fidjiens de l’heure soit environ 1.63€ !). Les routes sont vraiment en très mauvais état et encore plus depuis les graves inondations de fin janvier dernier. Nous ne regrettons absolument pas de ne pas avoir loué de voiture. Virée shopping dans la ville où nous achetons quelques souvenirs locaux (sarong, tortue en bois, 2 ukulélé). Puis, nous allons sur le marché couvert de fruits et légumes pour acheter des ananas, des wee, des noix de coco. Il y avait une multitude d’étals, tous très bien rangés, avec toutes sortes de fruits et légumes qui nous étaient inconnus et dont je n’ai pas retenu tous les noms. Il y avait des cassava (sorte de patate douce), des dalo (autre sorte de pomme de terre avec de grandes tiges et la partie basse me fait penser un peu à de la betterave ou du rutabaga). A la sortie de ce marché, il y avait des femmes qui vendaient des coquillages qui ressemblaient un peu à des amandes, au nom de kai. Chris a fait le tour du marché avec nous et nous a donnés quelques précisions sur ce qu’on voyait.
     
     
La ville ne ressemble en rien à une ville occidentale ! Nous avons aperçu légèrement en hauteur de la ville un temple confirmant que la religion hindoue est très importante aux Fidji, un pont effondré au milieu d’une rivière (on pensait que c’était dû aux dernières inondations mais pas du tout cela date de 1987 !).
          
Chris, fait un détour, pour aller faire du carburant. Sa voiture roule au gaz. Pour le gaz, il doit aller dans une station sécurisée à l'extérieur de la ville (gardes à l'entrée) et entièrement cloturée. Le garde nous demande à Richard et moi de descendre avant d'entrer dans l'enceinte. Seuls les enfants sont autorisés à rester dans la voiture avec Chris.
     
Aussi nous attendons à l'extérieur et observons ce papi s'occuper de ses chèvres.
            
Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés à la Railway Station (la gare) pour faire quelques photos du train en gare. Rien à voir non plus avec les trains de chez nous, c’est vraiment un train à l’ancienne qui servait avant de transporter les voyageurs, au transport de la canne à sucre.
     
Puis Chris, nous montre le golf de l'Intercontinental : quel décor de rêve pour les amateurs de golf ! Big pensée à Dom et Robin !
         
De retour au resort à environ 2pm, nous nous sommes faits un repas fruits locaux bien découpés et présentés par Chris aidé de Delcy le barman, qui avait troqué sa casquette de driver contre sa tenue de cuistot. Les ananas et la noix de coco sont excellents, les wee ont en fait le goût du citron vert mais la consistance d’une pomme. Délicieux et très rafraichissant !
    
     
Ensuite, Richard et les enfants sont allés se baigner car la météo du jour est particulièrement chaude ! Et pendant ce temps-là, je me suis fait masser pendant 1 heure par Delcy notre sympathique barman qui en fait est très polyvalent comme vous pouvez le constater !! Pour le massage, il a utilisé de l’huile de noix de coco. Moment de détente absolu ! Puis, je lui ai proposé de lui faire voir des photos de notre région car il n’avait jamais vu la neige. Il ouvrait grand ses yeux comme un gamin émerveillé ! Et je suis allée rejoindre Richard et les enfants pour me baigner. Avec cette chaleur, on resterait bien faire trempette des heures durant !
Apéro face au coucher du soleil
     
Puis soirée fidjienne dans l’Intercontinental Resort avec au buffet des spécialités locales : poisson mariné au citron vert agrémenté de dés de tomate et de concombre, et servi dans du lait de coco, au nom de Kokoda (prononcé kokonda). Delicious! Porc et poulet « lovo » (cuit dans le sol), grosses crevettes avec une sauce à la noix de coco et orange, un délicieux curry de chicken… Les enfants avaient chacun une noix de coco en guise de boisson.
     
    
Et pour animer cette soirée, trois chanteurs fidjiens qui en plus de chanter, jouaient soit de la guitare soit du ukulélé. Au moment de notre départ, se sont joints aux chanteurs des serveurs (dont un particulièrement comique), des cuisiniers, des hôtesses et ils sont venus nous chercher pour danser. C’était très sympa et très rythmé, on a bien ri !
    
     
 
9 Mars
9 AM, notre chauffeur, aujourd’hui le papa de Chris, nous attend pour nous conduire à Malomalo Primary School à environ 10 kms. L’accès pour l’école est un chemin de terre en mauvais état sur environ 4 kms. Cette école regroupe les enfants de Sanasana Village et de Malomalo Village soit environ 150 enfants. Ils vont à l’école tous les jours du lundi au vendredi de 8h30 à 15h en mini van. Nous sommes tout d’abord accueillis par un chant des enfants en guise de bienvenue puis par le directeur Mr Faruk.
Il nous fait visiter en premier lieu le « kinder garten » c’est-à-dire le jardin d’enfants qui ont entre 3 et 5 ans. Ce petit bâtiment a été ouvert en janvier dernier et a été financé par l’Intercontinental Resort et la société Fiji Water. Nous y sommes une fois de plus très bien accueillis par des »bula » ! Nous leur offrons des crayons de couleur et quelle joie dans leurs regards ! Nous avons droit à plusieurs « vinaka » (mercis) de la part de ces petits bouts. Ils sont ravis de poser pour la photo avec Adrien et Mathilde.
Puis Mr Faruk nous explique le fonctionnement de l’école et le projet d’extension de l’école. Cette école de Malomalo est indépendante et fonctionne grâce aux donations diverses et au soutien depuis 2009 de l’Intercontinental Resort. Ils ont un projet de rénovation (les installations sont en effet très sommaires) et d’extension avec une salle de sciences, une bibliothèque et une salle de repas pour les enfants. Il y a 4 classes : degré 1-2 (enfants de 6-7 ans), degré 3- 4 ( 8-9 ans), degré 5-6 (10-11 ans) et degré 7-8 (12-14 ans). L’accueil est fantastique dans chacune des classes : les enfants nous chantent 2 à 3 chansons. Nous leur apprenons à dire « bonjour », cela les fait d’ailleurs rire quand ils le prononcent ! L’institutrice de la classe degré 3-4 nous invite à regarder leurs cahiers et livres de maths, car ils étaient en lesson de maths à notre arrivée. Adrien s’approche d’eux et commencent à discuter maths mais rapidement rugby. En effet, aux Fidji, le sport national est le rugby ! L’institutrice propose à Mathilde, toute intimidée, de s’asseoir à une table avec les élèves. La lesson de maths porte sur les mesures et les poids.
     
 Dans la classe degré 5-6, ils nous font asseoir, poussent les tables pour que certains d’entre eux puissent danser pendant que le reste de la classe chante à tue-tête. L’instituteur, lui, tape sur un instrument en bois nommé « lolly » porté par un élève pour faire les percussions. Un véritable spectacle très rythmé, très joyeux et surtout complètement improvisé ! L’instituteur nous a prévenu que les fidjiens chantaient très fort. On le confirme !
     
Franchement, grand moment d’émotion pour moi de voir tous ces enfants si enthousiastes et si joyeux de nous accueillir de la sorte ! Il faut préciser que notre visite dans cette école est une initiative de notre part et était complètement impromptue ! Nous n’étions pas attendus ! Moment inoubliable ! Et nous faisons à la suite 3 classes ! Puis à la pause, une petite fille au prénom de « Laïssa » (je ne connais pas l’orthographe) me demande de lui faire voir sur la map monde accrochée au mur où se trouve la France. Elle met son doigt sur Fidji et moi je pointe le mien sur la France et là elle s’exclame : « It’s so far ! ». Puis Mathilde part jouer au ballon avec 3 autres petites filles et Adrien (qui avait apporté sa tablette) montre quelques photos de Paris et du Mont-Blanc à plusieurs enfants regroupés autour de lui. Ils étaient ébahis et impressionnés de voir la neige car ils n’en ont jamais vu ! Ici c’est surréaliste !
     
Nous prenons congé des enseignants et des enfants, mais avant notre départ, nouveau chant en guise d’au revoir. Mr Faruk nous donne les cordonnées de l’école si on veut expédier des livres, des jeux ou des jouets de France. Ce sera avec grand plaisir ! Cette visite, nous ne sommes pas prêts de l’oublier ! Quel accueil, quel enthousiasme et quelle joie de vivre ! Vinaka à tous ces enfants et ces enseignants !
     
De retour à l’hôtel, séance devoirs ! Difficile car il fait très, très chaud env 30 à 32° !
Puis en début d’après-midi, Adrien fait son initiation à la plongée (cours en anglais, bien évidemment!) en bouteille avec Jeremy, l’instructeur du club, dans un bassin à 3.80 m de profondeur. Essai concluant avec les « congratulations » de Jeremy, aussi rendez-vous est pris pour demain afin qu’Adrien fasse son baptême de plongée près de la barrière de corail. Son cadeau d’anniversaire pour ses 15 ans avec 4 mois d’avance !
     
Pendant ce temps- là, Mathilde et moi profitons de la piscine de l’Intercontinental. La perspective avec l'océan derrière est absolument splendide !
 Ensuite, séance de tresses pour Mathilde avec Delcy (toujours notre barman) et sa cousine Anny. Le tressage dure 2 heure et demi car ce sont de fines tresses avec des perles. Math est « trop » contente ! Et le résultat est sympa ! Richard en aurait bien voulu aussi mais ses cheveux étant trop longs, il aurait fallu y passer la nuit !!
     
 
J’allais oublier, Esava, notre flower-man nous a fait fabriquer, par sa jeune épouse, un éventail chacune. Ces deux éventails sont faits et tressés avec de jeunes feuilles de palmiers. Ils sont très beaux car faits de façon complètement artisanale. Très beau souvenir fidjien et bien utile ces jours ! Vinaka à Esava et son épouse !
     
 
 
 
 

 

 
 

Publié à 01:35, le 10/03/2012, dans 11) FIJI ISLANDS,
Mots clefs :


un petit coucou.

10:42, 17/03/2012 .. Publié par francoise
nouveau paradis! quels beaux paysages .je crois que la chaleur est là.
quel accueil dans les classes par tous ces enfants. que de beaux souvenirs.
grosses bises.

un vrai petit paradi

11:49, 17/03/2012 .. Publié par famille heier (fanfan)
salut les aventuriers comment sa va ? dites donc on commençais à s'inquiété car nous n'avions pas de nouvelles de vous mais maintenant que nous vous savons à destination et entre de bonnes mains (n'est ce pas Anne !!!) la frayeur est passée. nous sommes très content que vous commenciez à vous détendre et on vous souhaite un agréable séjour !!! bisous famille heier

GENIAL

20:08, 17/03/2012 .. Publié par Nathalie
On a l'impression que vous êtes dans un petit paradis. Bonne plongée pour Adrien et Mathilde, tu es belle avec tes tresses. Il faudra m'en faire à ton retour.
Profitez bien de ce soleil et de la baignade.
Bisous
Nathalie

Commentaire sans titre

17:24, 18/03/2012 .. Publié par Noah.h
Salut, j'ai vu le "lézard" et je crois que c'est plutôt un gecko.
BISOU, je pense à vous.

NOAH.H

Commentaire sans titre

22:37, 18/03/2012 .. Publié par Gloubiboulga
Coucou ! Sa a l'air génial votre voyage. Perso,je trouve Adrien vraiment beau gosse, alors que Mathilde n'est pas tres belle...

Gloubiboulga

Commentaire sans titre

00:19, 19/03/2012 .. Publié par sylvie
salut les cocos!!!
Vous avez étés seduits par les insulaires comme nous l'avons étés a bali ou a gili méno,encore quelque chose en commun.J'ai l'impression qu'apres avoir rencontré des gens aussi riches dans leur coeur,on devien meilleur.J'ai été frappée par la similitude des comportements des gens,leur gentillesse,leur disponibilité,malgré leur pauvreté...
Tout ce qu'on va avoir a se raconter ...
En rentrant j'envoie une collecte de jouets,habits et affaires scolaires a gili meno et vous aux fidji c'est ça?
On vous embrasse fort ,vous nous manquez aussi.
Nous sommes a Buenos aires,en rentrant on vous fait une demonstration de tango argentin,mdr
bisous les touzeau

Commentaire sans titre

04:07, 19/03/2012 .. Publié par Adrien
Je me demande bien qui est ce Gloubiboulga ? Car je trouve que Mathilde est la plus belle de mes soeurs ! :D


LOL


Commentaire sans titre

20:37, 19/03/2012 .. Publié par marlène
toujours un plaisir de vous suivre...une vrais détente après une journée de boulot. Biz à tous et à bientôt

{ Page précédente } { Page 52 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email