Voyage au bout du monde

FIJI - Natadola Beach - 17 au 21 mars 2012

 
 
 
17 mars

 

Cela faisait longtemps que je n’avais aussi bien dormi ! Ici, il y a la clim et c’est mieux pour bien dormir ! Matinée entière consacrée aux devoirs. Puis après-midi blog pour moi ! N’ayant pas internet depuis 1 semaine, j’ai du retard et plusieurs d’entre vous s’inquiétaient et attendaient la suite du « roman ». Il faut juste savoir qu’ici aux Fidji l’accès internet est difficile et surtout inaccessible à bien des endroits et particulièrement sur les îles perdues au milieu du Pacifique. Mais ce n’est pas plus mal car je trouve que des fois on en est un peu trop dépendant et c’est dommage !

Puis, soirée « fiji time » et séance skype avec la famille Dubois puis la famille Colle.
18 mars
En ce dimanche, nous sommes allés, Richard, Mathilde et moi, à la cérémonie religieuse de 10.30 am au village de Sanasana. Quand on est arrivé, il y avait déjà quelques touristes (une petite dizaine). Les enfants sont assis d’un bord et la chorale de l’autre et face à l’autel les villageois et nous touristes. On nous a donné un recueil de chants fidjiens et une bible en anglais. La décoration florale de l’autel est très belle et aux couleurs vives. Les villageois ont sorti « leurs vêtements du dimanche » : les femmes avaient de belles robes, les hommes avaient tous un sulu, une chemise blanche et une cravate. Il y a deux prêcheurs : un du village et un du secteur de Sigatoka. Ce dernier portait une veste « fiji rugby » et dès le début il nous a chaleureusement remercié de participer à l’office, de partager ce temps de prière et nous a souhaité la bienvenue.
 
   
La première partie de la cérémonie alterne lectures et chants. Quand ils chantent et quand ils prient, il y a beaucoup de ferveur et adultes et enfants (même les petits bouts de 3-4 ans) ferment les yeux. Les fidjiens chantent très bien et très fort en chœur. C’est très beau ! Puis, pendant près de 45 minutes, un prêcheur fait son « homélie » en fidjien avec beaucoup de gestes. L’attention n’est pas toujours soutenue surtout chez les enfants. Avant de quitter l’église (1h30 d’office), une fidjienne qui travaille pour le resort Intercontinental demande aux touristes de sortir et de nous tenir près de l’entrée afin que les villageois nous saluent. En effet, tous les villageois, petits et grands, nous ont salués en nous serrant la main, les uns après les autres pour nous remercier de nos donations (quête, deux américaines avaient donné en cours de cérémonie deux sacs de vêtements), et d’être venus assister à leur cérémonie. Plusieurs nous ont dit « God bless you » (Que Dieu vous bénisse !).
     
A la sortie, Richard a dit au prêcheur qu’un jour Fidji gagnerait la coupe du monde de rugby. Il était fier ! Ce dernier lui a dit qu’il était venu à Clermont Ferrand l’an passé car le district de rugby de Sigatoka est jumelé avec le club de Clermont !
C’est une belle expérience que d’avoir partagé ce moment de prière avec les fidjiens.
L’après-midi, devoirs et recherches Bali pour Richard. Baignade en famille vers 5 pm dans une eau à 26-27 degré. D’un côté beau ciel bleu et de l’autre côté c’est tout noir : un orage en perspective ! Magnifiques couleurs lors du coucher de soleil !
     
Puis séance skype avec Mamine. Sito, le serveur du resto, est très impressionné par le fait qu’on puisse discuter en direct avec la France. Il ne connaissait pas Skype. Aux Fidji, seuls les gens aisés ont un ordinateur et accès à internet. Il a salué maman en lui disant « bula ! ». Il semblait très heureux de participer à notre conversation. Il n’en revient pas non plus que l’on puisse faire nos résas pour le voyage par internet dans les différents pays.
19 mars
Au petit déjeuner, nous faisons la connaissance de Luc d’Annecy qui est pilote d’avion et d’hélicoptère ici aux Fidji pour une compagnie, pour les liaisons inter-îles. Il est possible que l’on se voit en fin de semaine à Nadi pour notre dernière soirée aux Fidji.
Journée devoirs, baignade et recherches pour la suite… Il fait très, très lourd…
20 mars
Aujourd’hui, nous partons pour la journée pour « Robinson Crusoe Island » au large de Natadola Beach. Cette excursion nous a été suggérée par Ziggy, un fidjien en vacances au Yatule Resort avec sa femme australienne (rencontrée d’ailleurs sur cette petite île) et sa fille Ruby, car il y travaillait il y a quelques années comme danseur. Il nous a d’ailleurs précisés que « les femmes blanches » emmènent avec elles les fidjiens (charmées par leurs multiples talents !) en Europe (Norvège, Suède, Suisse…), aux USA. En tout cas, tous ses copains de l’époque ont quitté Fidji pour cette raison !
La traversée dure environ 45 minutes dont une grande partie sur la « Tuva River » puis l’océan. La rivière est d’une couleur terre, on se serait cru en Amazonie lors d’ « un rendez-vous en Terre Inconnue ».
     
 
On arrive près de cette petite île dont on peut faire le tour à pied en 25 minutes et il n’y a qu'un resort.
     
Nous y sommes accueillis par des chants de bienvenue
     
Adrien et Mathilde sont partis snorkeler près de la barrière de corail mais sont revenus déçus car l’eau n’était pas très claire et il y avait peu de poissons. Pendant ce temps-là, Richard et moi avons profité que la marée soit basse pour faire le tour de l’île. Il fait très beau mais surtout très chaud.
            
En attendant les enfants, nous nous sommes posés dans les hamacs face à l’océan.
Puis démonstration de « coconut tree climbing » : impressionnant l’agilité des fidjiens qui grimpent pieds nus et en haut qui détachent les noix de coco.
           
 Aussi en guise d’apéro, nous avons eu du lait de coco,
          
suivi d’un délicieux repas traditionnel fidjien : lovo de poisson, de poulet accompagnés de pommes de terre également cuites dans le sol sous des feuilles de palmier, et d’une salade bien rafraichissante à base de papaye, tomate, noix de coco râpée et ananas.
A la fin du repas, très beau spectacle de danses. La danse traditionnelle de Fidji s’appelle « Meke » (méké). Spectacle très coloré et rythmé. Nous étions subjugués et impressionnés par les déhanchements des danseuses. Leurs soutiens-gorge étaient des demi-noix de coco comme les vahinés. Superbe spectacle avec également danses avec couteaux et bâtons enflammés.
                   
        
     
                                                         Le public est conquis !!
Puis petite balade dans le bush pour Richard et moi avec les explications d’un animateur sur les vertus médicales de différentes plantes et arbres endémiques aux Fidji. Très intéressant !
     
A suivre la célèbre « course de crabe » et aujourd’hui mon crabe est arrivé sur le podium avec le dossard numéro 8. J’ai reçu un très beau collier de coquillages et un bouquet de fleurs.
Puis nous quittons cette petite île pour regagner Natadola Beach après un petit détour au supermarché pour acheter des fruits. Journée très intéressante au niveau culturel, que nous avons tous les 4 beaucoup appréciée.
A notre retour à Yatule, Delcy le barman, nous attend pour nous remettre des cadeaux. Il offre à Richard une chemise fleurie, à Mathilde et moi un chemisier style fidjien ainsi qu’un bracelet en noix de coco et un très beau coquillage. Quelle gentillesse !
 
21 mars
Journée farniente au resort car finalement nous avons un changement dans notre programme. Nous quitterons Yatule demain jeudi au lieu de vendredi car nous avons reçu une invitation par mail par Amanda et Annette, rencontrées à Waya Island,  pour passer la soirée de jeudi avec elles et nous pouvons même dormir chez elles. Nous sommes ravies de pouvoir les revoir et de passer du temps avec ces deux charmantes australiennes. Ce qui est vraiment génial dans ce voyage, ce sont toutes ces rencontres et ces moments de partage, d’échanges, de discussions…
Adrien passe un peu de temps avec Sito, à lui expliquer le fonctionnement de sa tablette tactile et lui montre avec Google Earth où se situe sa maison. Sito est littéralement ébahi et émerveillé !
     
Soirée tranquille à apprécier cette magnifique plage de Natadola Beach tout en sirotant un cocktail à base de bananes et d’ananas, remarquablement préparé par Emosi, notre autre copain barman.
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Publié à 11:06, le 21/03/2012, dans 11) FIJI ISLANDS,
Mots clefs :


hello everybody

17:55, 26/03/2012 .. Publié par famille heier (océane)
salut les aventuriers, comment allez vous ?
en tous cas vous avez l'air d'apprécier les déhanchés des fidjiennes !!! les cocktails, la playa, les cocotiers...
tous le monde s'éclate !!! en tous cas on est très content pour vous et très éxcités de vous revoir à Bali !!! (en attendant de vos nouvelles sur skype)

bises

famille heier (rédactrice en chef : océane !!!)

{ Page précédente } { Page 48 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email