Voyage au bout du monde

VANUATU - Port Vila - 24 au 26 mars 2012

 
 
Gudmoning VANUATU ! Bonjour VANUATU !
 
24 mars
Lever difficile à 4.15 am et route avec le bus de l’hôtel pour l’aéroport.
          
 A 7.20 am, nous décollons de NADI avec une vue superbe sur le littoral fidjien. Il faut bien reconnaître que nous avons tous les 4 un pincement au cœur !
1h20 de vol et nous voilà au Vanuatu à Port Vila, capitale du pays sur l’île principale d’Efate.
          
  
Nous avons désormais 9 h de décalage avec vous puisque vous passez à l’heure d’été ce week-end ! En arrivant, nous sommes surpris d’entendre parler français par les locaux et par la conduite à …droite ! (cf présentation du Vanuatu par Adrien). Accueil en musique très rythmée à la sortie de l’aéroport.
Laurent, notre nouveau taxi-driver nous conduit à la Vila Hibiscus Motel. Déception car notre studio est certes spacieux, mais très vieillot et pas très clean, par contre les jardins sont absolument magnifiques avec les hibiscus et les bougainvilliers.
 
     
     
Nous faisons la connaissance de Lina, notre house-keeper, qui après une sieste pour nous, nous a guidés jusqu’au centre- ville de Port-Vila.
Grosse fatigue !
Balade sur l’esplanade puis nous nous sommes rendus au marché de fruits et légumes où nous avons acheté de délicieuses bananes, des papayes, un gros avocat. Ce marché est ouvert 5 jours et demi par semaine 24h/24. Des gens (essentiellement des femmes) viennent de toutes les îles pour vendre leur production. Il y avait des fruits et des légumes partout : sur le sol, sur des étals. Impressionnant !! Une vraie fourmilière de surcroît ! En cette fin de semaine, ce n'est pas très propre!
 
     
Puis, nous mangeons sur le pouce car nous sommes fatigués et il fait particulièrement chaud et humide… très HUMIDE ! On fait quelques emplettes pour le soir et retour au motel ; En fait, on souhaitait acheter de la bière mais du samedi matin 11h30 au lundi matin 7h30, la vente d’alcool est interdite dans les magasins.
 Les routes sont défoncées et les abords mal entretenus dans Port Vila. On sent que c’est un pays pauvre, mais la population ne souffre pas de malnutrition et le peuple du Vanuatu a été élu « le peuple le plus heureux du Monde » ! (pour la 5ème fois !)
 
Présentation du VANUATU
Le VANUATU (et non « les » Vanuatu) est un archipel composé de 83 îles et îlots, et qui ressemble à un « Y » du nord au sud.
Il est situé au Nord-Est et à 500 km de la Nouvelle-Calédonie. Ses 860 000 km² (ce territoire beaucoup plus vaste que la France inclus aussi l’eau entre les îles) sont habités par environ 220 000 habitants dont la majorité sont mélanésiens. 45 % de la population a moins de 15 ans ! D’ailleurs, sur cette grande superficie, seulement 12 000 km² sont de la terre. Les îles principales et les plus connues sont Efaté qui abrite la capitale Port-Vila, Espiritu Santo, qui tient son nom à consonance hispanique car elle a été colonisée par un explorateur portuguais, et Tanna qui abrite le volcan le plus accessible au monde, le Mt Yasur ( 381m ) : il est possible de s’approcher jusqu’au bord du cratère, et ainsi observer la lave en fusion. 
Il faut savoir qu’entre 1906 et 1980 (date de leur indépendance politique), les Nouvelles-Hébrides (ancien nom du Vanuatu) ont été co- gouvernées par les Anglais et les Français, avec deux langues différentes et des lois différentes. Ceci explique la présence du français parmi les 3 langues principales du pays dont le Bichlama. Le bichlama contemporain est une langue à part entière et est fort d’un vocabulaire d’origine anglaise (avec quelques mots espagnols et français) et d’une structure de phrase mélanésienne. En voici quelques exemples : Bonjour = Gudmoning ; svp = plis ; au-revoir = lukim yu bakegen ; combien = hamas ?; je ne sais pas = mi no save (savé)…
 Voici une anecdote qui va vous faire sourire : lors de cette co-gouvernance, les anglais et français n’ont pas voulu abandonner leur manière de conduire : donc les anglais roulaient à gauche, et les français à droite, ce qui posait fréquemment et forcément des problèmes ! Il y a plus de 120 langues maternelles encore pratiquées couramment dans le pays.
Leur monnaie est le Vatu (Vt). A titre indicatif, 1€ = 116 Vt. Le coût de la vie au Vanuatu n’est pas très élevé.
Le climat : la saison des pluies dure de novembre à avril, avec des températures moyennes de 28° C. , la saison sèche court de mai à octobre avec des températures moyennes de 23°C.
L’économie repose sur l’exportation du bœuf (mondialement réputé parait- il !) et du poisson, l’exploitation forestière, la pêche et l’élevage. Le tourisme en plein essor, et les capitaux étrangers représentent aujourd’hui les deux tiers du PNB.
 
25 Mars
Après une bonne nuit de sommeil, nous partons pour la journée à Erakor Island, petite île en face de Port Vila. Pour arriver au départ de la barge, on a pris un taxi bus. En fait, c’est un taxi collectif dans un petit van. Cela branle et grince de partout ! C’est assez folklo ! Par contre c'est génial car il y en a partout et pas besoin d'attendre comme sur une ligne de bus ! Puis nous avons 10 mn de traversée pour arriver à Erakor. Un resort occupe l’île. On paie la barge (dans notre cas 3000 vatus soit environ 26 €) et on peut consommer sur l’île pour cette somme en nourriture, boissons ou activités en tout genre.
     
Journée farniente entre lagon et transats. Il y a une multitude de magnifiques étoiles de mer près du rivage
         
Richard et moi nous baladons sur l'île et découvrons une chapelle en plein air !
     
Pendant que Mathilde poursuit son apprentissage de tressage de feuilles de palmier avec l'aide de 2 animatrices : réalisation d'un moulin à vent, d'une balle et d'une fleur pour mettre dans ses cheveux.
     
Nous rentrons vers 4.30 pm pour une séance devoirs car cela fait 2 à 3 jours qu’on a fait un break !
26 Mars
Ce matin, Mathilde, Adrien et moi prenons la direction du Lycée Français de Port Vila en taxi bus. Ce lycée regroupe la maternelle, le primaire, collège et lycée. Tous les enseignants sont métropolitains donc a priori il doit dépendre de l’Education Nationale. Manque de chance, il est fermé pour les vacances de Mars. Nous y rencontrons quand même Amélia et Faustine, deux élèves de Terminale qui nous expliquent un peu le fonctionnement de leur école. Elles nous expliquent aussi qu’après le bac, si elles souhaitent faire un BTS ou l’Université, elles doivent aller en Nouvelle Calédonie. Le gouvernement vanuatais prend en charge leur scolarité et leur paie le billet d’avion pour le début et la fin de l’année scolaire. Donc si les parents n’ont pas les moyens de leur payer un billet d’avion, elles restent en NC pour un an sans rentrer. Pour être au lycée français, elles ont été sélectionnées et sont boursières. Elles sont vraiment charmantes et souriantes. 
      
 Elles nous conseillent d’aller à l’école primaire catholique Ste Jeanne d’Arc de Port Vila non loin de là, qui est une grande école primaire ni-vanuataise.Nous reprenons un taxi bus pour nous y rendre. Nous sommes gentiment reçus par la directrice de l’école avec qui nous convenons de revenir demain matin pour qu’elle puisse prévenir les enseignants. Mathilde ira en CM1 et Adrien en CM2. C’est une grande école car il y a 630 élèves, 21 classes et 21 enseignants. La directrice est ravie de notre démarche.
De retour au motel, séance devoirs pour les enfants et moi.
L’après-midi, Richard, Mathilde et moi allons en ville, à 10 mn à pied du motel. Nouvelle séance de « braids » pour Mathilde, différentes de celles de Fidji. Betty et sa fille Mara appliquent sur les cheveux de l’huile de noix de coco parfumée aux fleurs pour faciliter le tressage. Cela lui va super bien, elle a le look ni-vanuatais désormais!!
     
Pendant ce temps-là, Richard et moi nous baladons. Je fais la causette avec Rosalie qui coud des chemisiers en coton blanc sur lesquels elle a peint des fleurs du Vanuatu. Sa machine Singer est à manivelle (petit clin d’œil à Nath, elle se reconnaitra !).      
Puis on déguste en terrasse face à la mer des jus de fruits frais : noix de coco, ananas, fruits de la passion, papaye pour Richard et orange, pamplemousse et citron vert pour moi. Délicieux et très rafraichissant avec cette chaleur !
Puis nouveau tour à travers le marché de fruits et légumes réinstallé après la trêve du week- end ! Ambiance très sympa et beaucoup de choses appétissantes et c'est bien plus propre! Nous y refaisons le plein de bananes jaunes tant elles sont bonnes ( je précise jaune car il y a aussi beaucoup de bananes vertes).
     
Petit détour dans une pâtisserie « Au péché mignon » pour acheter de la viennoiserie. Puis nous retrouvons au motel, Adrien qui y était resté pour travailler ses cours.
Soirée blog pour moi et séance film pour Richard et les 2 loutics (Shrek 4).

Publié à 23:11, le 30/03/2012, dans 12) VANUATU,
Mots clefs :


BONNE FETE RICHARD

21:18, 3/04/2012 .. Publié par Famille Yvinec
Richard, toute la famille Yvinec te souhaite une bonne fête. Depuis notre retour du Vietnam, nous avons repris le suivi de votre périple ... On vous souhaite une très bonne continuation.
Gros bisous de nous tous.

Coucou

18:19, 6/04/2012 .. Publié par lanic
Toujours aussi sympa de vous lire.Mathilde tu es superbe avec tes tresses.Dommage pas de photo de Richard!!

{ Page précédente } { Page 46 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email