Voyage au bout du monde

VANUATU - Port Vila - 27 au 29 mars 2012

 

 27 Mars                                                           

Comme convenu, je reprends avec les enfants le chemin de l’école Ste Jeanne d'Arc. Adrien va en classe de Cm2 avec Mme Sevensa et Mathilde et moi sommes reçus par Roland l’instituteur de Cm1.
Il y a 31 élèves dans la classe entre 9 et 12 ans. Les enfants se présentent à nous un à un et souhaitent la bienvenue à Mathilde. Mathilde, à son tour, se présente devant la classe et explique où elle habite, le Mont-Blanc, le voyage et l’école par correspondance. Puis, cours de lecture. Roland m’explique que dans la classe certains enfants ne savent pas très bien lire. L’explication vient surtout du fait qu’au Vanuatu il y a plus de 120 langages différents et qu’il est donc difficile pour les enfants de s’y retrouver. Cela est d’autant plus compliqué si le papa et la maman ne sont pas originaires de la même île. Tous les cours sont faits en français mais les parents de certains élèves ne parlent pas le français. La double gouvernance, pendant des décennies, n’a absolument pas facilité les choses pour ce peuple. Seconde récréation de la matinée car les enfants prennent les cours à 7.30 am.
De retour en classe, Roland distribue une feuille d’exercices de grammaire et Mathilde a droit à la sienne et elle va également au tableau pour l'un des exercices. Il invite ses élèves à venir le voir ainsi que Mathilde pour les corrections. Mathilde devient donc une « petite maîtresse ». C’était rigolo de voir les élèves, les filles surtout, venir donner leur feuille à corriger à Mathilde qui leur donnait des précisions quand elles avaient fait des fautes. Puis, juste avant le lunch, Roland leur donne à faire un exercice de maths. A la sonnerie de 11.30 am, temps de prière avant d'aller déjeûner.
Pendant ce temps-là, Adrien, dans la classe de Cm2 (enfants entre 10 et 13 ans), a répondu à de nombreuses questions sur des thèmes divers des petits ni -vanuatais et ni -vanuataises : y a-t-il des rivières en France ? peut- on être malade quand il fait froid ? quelle est la nourriture ? y a-t-il des fous et des folles (pour eux ce sont les mendiants) ? y a-t-il des églises ?...Puis il leur a montré les photos du Mont Blanc, des paysages de neige. Les enfants étaient émerveillés !
Avant de quitter nos hôtes, nous avons fait une photo avec chacune des classes. Les enfants et les enseignants étaient ravis de cet échange et de cette rencontre.
Après-midi studieuse pour les enfants, et Richard et moi sommes retournés en ville pour aller à l’office du Tourisme afin de se renseigner sur un day-trip pour aller voir le Volcan de l’île de Tanna à 1h d’avion d’ici. Résa faite pour samedi pour Richard et les enfants. Le petit coucou de 6 places trop peu pour moi ! On admire le coucher de soleil sur l'esplanade et comme tous les jours, de nombreux bambins plongent, s'amusent ou pêchent de façon très artisanale! Puis emplettes au « Bon Marché » pour le repas de ce soir, après un petit tour dans l’espace « cuisine-restaurant » du marché où nous faisons la causette avec Esther (qui est fière de nous dire que sa sœur habite Strasbourg) chez qui nous viendrons manger jeudi. Dans cet espace couvert, il y a plusieurs femmes qui ont chacune d’elle un petit coin cuisson, 1 table et 1 banc et on peut y manger du bœuf, du poisson, du poulet aux légumes locaux avec du riz pour 400 vatous soit un peu plus de 3 €. Cela fait ambiance cantine, cuisine maison à la bonne franquette ! Une ambiance sympa s’y dégage ! Nous reprenons un taxi bus pour rentrer plus vite car il fait nuit noire et les enfants doivent se demander où on est restés !!
     
Ce soir, il fait très très chaud… aussi on manque d’énergie !! Ce n’est plus le fiji time mais le Vanuatu Time !
28 mars
Ce matin, avec Adrien nous nous rendons au Lycée Louis Antoine de Bougainville (plus grand lycée francophone du pays) pour prendre contact avec le proviseur afin de savoir si Adrien peut venir passer une demi-journée dans l’établissement dans une classe de Troisième (la 10ème ici au Vanuatu). La vue sur le chemin est splendide.
     
Nous sommes très bien accueillis par le proviseur adjoint qui trouve notre démarche intéressante pour Adrien mais aussi pour ses élèves. Rendez-vous est pris pour demain matin à 7.20 am car les cours commencent à 7.30. Adrien stresse un peu !
Puis nous prenons un taxi-bus pour nous rendre aux Cascades de Port Vila : Mele Cascades. Nous marchons dans un bush puis arrivons au niveau de la cascade qui fait 35 mètres de haut. Magnifique ! Nous pouvons nous baigner dans des bassins formés naturellement et même y plonger ! Les enfants s’éclatent, nous aussi d’ailleurs dans cette eau cristalline et fraîche ! On apprécie d’autant plus avec cette chaleur !
        
     
     
 Puis petit tour à nouveau au marché pour acheter des fruits de la passion et des cacahuètes. Adrien a souhaité acheter des bananes à cuire comme un légume : elles sont plus grosses et doivent obligatoirement être cuites avant d’être consommées. Nous allons essayer !
     
     
Au vanuatu, la plupart des femmes portent des "island dresses" (robes des îles) : très colorées,très amples, avec des volants et manches bouffantes.
A notre retour au motel, Sylvie du staff, nous prépare une noix de coco car elle vient de tomber de l'arbre (pas Sylvie, la noix de coco !)
         
A menu donc salade de crudités et bananes : en fait celles qui étaient vertes ont le goût et la consistance, une fois cuites, de la pomme de terre avec un petit arrière -goût de banane, par contre celles qui étaient jaunes ont bien le goût de bananes et sont très bonnes tièdes en dessert.
29 mars   
Ce matin, lever matinal pour Adrien qui va passer la matinée au lycée Louis Antoine de Bougainville. Il y va pour 7.30 am un peu stressé et commence par deux heures de sciences sociales mais selon lui c’est de la géographie, suivies de deux heures de maths. Les profs lui ont demandé d’aller au tableau au même titre que les élèves. La classe de 10ème dans laquelle il se trouvait avait un petit effectif car ils n’étaient
que 10 élèves (9 garçons et une fille !), vraisemblablement ce sont les élèves arrivée en cours d'année scolaire (ce qui est très fréquent au Vanuatu car ils viennent des différentes îles). Cependant, dans le collège il y a 5 autres classes de 10 ème de 30 élèves environ! Cela lui a bien plu et comme le prof de l’après-midi est absent, ses camarades de classe lui proposent de revenir l’après-midi pour jouer au foot. Ce qu’il accepte bien sûr !
Pour le lunch, nous allons donc manger à la « cantine du marché » chez Esther, qui nous a préparés du bon steack de bœuf avec des légumes locaux et du riz. Très bon et ambiance très sympa! En fait, les gens qui travaillent en ville se retrouvent là pour manger le midi ! Et les cuisinières ou cuisiniers (il y en a 1 ou 2) s’activent derrière leurs fourneaux respectifs.
              
Puis nous repartons en taxi bus qui dépose d’abord Adrien au lycée pour retrouver ses copains du matin, tandis que nous, nous prenons la direction de Heriday Island.
          
Nous prenons une barge à Mele Beach pour 5 mn de traversée. L’île est toute petite car on y fait le tour à pied en 5mn !! La plage n’est pas une plage de sable mais une plage de corail d’où la nécessité d’avoir des chaussons néoprène (que nous avions !). Puis sieste et snorkling ! Génial : de beaux poissons et une originalité propre à cette île et parait- il unique au monde « une poste sous-marine » ! En effet, il y a une petite cabane « Vanuatu Post » et une boîte aux lettres jaune d’où l’on peut réellement poster des cartes postales ! Dans le resort de l’île, ils vendent des cartes postales « waterproof » ! On a trouvé cela très funny !
        
     
                    
Puis retour au motel où nous retrouvons notre Adri en pleine éval d’Anglais ! Alors que je tape mon blog, la musique qui vient de l’appartement au -dessus est « La dame de Haute-Savoie » de Francis Cabrel ! Incroyable tout de même et quelle coïncidence !
Demain, nous changeons de logement pour passer nos deux dernières nuits près du lagon en face d’ Erakor Island!
 
 
 

Publié à 12:34, le 31/03/2012, dans 12) VANUATU,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 45 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email