Voyage au bout du monde

NOUVELLE-CALEDONIE- La Grande Terre - 14 au 16 Avril 2012

 

14 Avril
Bon Anniversaire à Mathilde qui fête aujourd’hui ses 10 ans !! Et bonne fête à  Maxime !
Cette fois, nous quittons définitivement "Le Refuge du Cerf".
Direction Hienghène sur la côte Est (cette grève nous facilite pas les choses !) par la transversale Koné – Tiwaka ! Cette route est bien meilleure que celle d’hier et les panoramas sont superbes !
La côte Ouest est celle des calédoniens (encore appelés les caldoches ou les broussards) et la Côte Est est celle des kanaks, c’est la raison pour laquelle il n’y a que des tribus. Tout au long de la route de cette côte Est, il y a des « petits marchés » : de fruits (pamplemousses géants, mandarines, bananes, papayes, pommes cannelle), des gâteaux (les merveilles), des plantes vertes, des coquillages, des statuettes en « pierre savon » (saponite) qui représentent les visages des ancêtres en brousse.
Nous nous arrêtons à Hienghène pour admirer « la poule couveuse » (impressionnant ce réalisme) qui fait face à un sphinx (moins évident à visualiser !).
Nous ne voulions tout de même pas avoir fait toute cette route sans prendre cette fameuse barge de la Ouaième car bien évidemment elle a repris du service hier soir à 23h !! On est content d’avoir avalé tous ces kilomètres !!
Aussi nous la prenons et effectivement cela dure entre 5 et 10 minutes pour rejoindre l’autre rive. C’est une ancienne barge dont le vérin fonctionne avec une hélice qui va dans un sens ou dans l’autre selon la direction de la barge.
     
Nous atteignons donc rapidement la cascade de Tao puis celle de Colnett et le cadre est vraiment superbe !
         
Puis, il est temps de rejoindre la tribu de Tiendanite où nous sommes attendus par Charline (Liline).
           
Charline nous a installés dans un petit bungalow avec des matelas au sol car la case est en plein nettoyage de printemps !! Nous sommes dans une forêt type tropicale avec d’immenses bambous, naïoulis…et un cours d’eau tout près.
     
Au diner, Charline nous a préparés un bougnat : viande de cerf en sauce servie avec des ignames et des taros (grosses tubercules) au lait de coco. Le tout présenté dans des feuilles de bananiers. C’est très bon !
     
Et surprise pour Mathilde, un méga gâteau au chocolat recouvert de crème chantilly joliment décoré pour ses 10 ans ! Elle se souviendra de son dixième anniversaire pour le moins original !
                                              Elle est heureuse, la miss Mathilde !
15 Avril
Lever avec le bruit de la rivière, le chant des oiseaux et le chant du coq de la tribu… Petit déjeuner dans un cadre très bucolique.
Charline nous fait visiter sa case traditionnelle;
     
Puis, nous allons au centre du village et rencontrons Vianney Tjibaou, le chef du village et de la Tribu Tiendanite mais aussi frère de Jean-Marie Tjibaou. Jean-Marie Tjibaou était le leader de l’indépendance kanak dans les années 1980 (FLNKS) et assassiné en 1989 par un kanak extrémiste. Vianney nous a accompagnés près de la tombe de son frère et nous a expliqués l’histoire et les circonstances de sa mort. Il nous a également expliqués qu’il a fallu 15 ans à sa famille et à son village ainsi qu’à la famille du fidèle compagnon de JM Tjibaou : Yeiwéné Yeiwéné (assassiné en même temps), pour accorder le pardon à la famille de l’assassin Wéa. Le pardon a été accordé lors d’une cérémonie dans le village de Tiendanite. Près de la tombe du chef kanak, des sapins ont été plantés par des hommes politiques tels que M. Rocard, L. Jospin, J. Bové, F. Fillon. Puis, Vianney nous a guidés jusqu’aux tombes des 10 kanaks (de Tiendanite dont 2 frères Tjibaou) assassinés dans une embuscade en 1984 (il était lui-même dans une des fourgonnettes). Les assassins caldoches ont bénéficié d’un non -lieu après 6 mois d’emprisonnement…
        
                          L'appel pour l'office religieux du dimanche!
Cette tribu a donc un lourd et triste passé. Cette rencontre avec Vianney nous a ramenés Richard et moi, 20-25 ans en arrière et on se souvient tous les 2 de voir ces tristes actualités à la TV en métropole. Sur le chemin du retour, nous voyons les carcasses entourées de tissus colorés, des 2 fourgonnettes prises d’assaut lors de l’assassinat des 10 kanaks. C’est assez glauque et on est un peu mal à l’aise !
Nous nous souviendrons de notre passage chez Charline et la Tribu de Tiendanite.
Ce soir, nous devons regagner la côte Ouest et avons décidé de prendre une autre transversale pour voir d’autres paysages ! Et là, nous n’avons pas été déçus ! Nous pensions nous être perdus tant la route était surréaliste : elle traverse une exploitation de mine de nickel et il n’y a aucune signalisation, aucune habitation, c’est le désert complet !! Nous sommes entourés de « montagnes rouges » et la route est interminable et très sinueuse !!En fait, nous franchissons la Chaîne qui traverse la Grande Terre du Nord au Sud. Nous pensions avoir 3 h de route et il en aura fallu 5h30 !!
 
Mathilde à l'heure du pique-nique!
Après ces péripéties, nous arrivons à Farino, petit village sur une colline d’où l’on a un magnifique panorama sur la côte Ouest.
Ce soir, nous logeons au « Refuge de Farino » dans un petit et ravissant chalet en bois au sein d’une propriété sur une colline verdoyante et dans un écrin tropical.
         
Nous sommes exténués par la route !
A Farino, il y a une spécialité : le ver de Bancoule. C’est une grosse larve blanche du bois. Il se mange cru, frit, grillé, au lait de coco (sans la tête ni les mandibules). Ouf car cette expérience gustative inédite n’est possible qu’en septembre ! Il y a même un concours du plus gros mangeur de vers de Bancoule vivants ! Incroyable mais trop peu pour moi !
16 Avril
Matinée rando dans le magnifique « Parc des Grandes Fougères » à Farino avec Richard et Mathilde (Adrien est resté au refuge travailler ses cours). Rando dans une forêt où nous espérions voir des cagous, oiseaux endémiques à a NC, mais en vain ! Tout comme le cerf cela restera un mythe pour nous !
Déjeuner dans une table d’hôtes « Chez Mamie » (renommée dans la Grande Terre). Nous y avons mangé des chouchoutes (ou encore appelés des christophines), du saucisson et de la terrine de cerf, du cochon sauvage avec du manioc, des taros au lait de coco puis en dessert de l’avocat sucré avec de la glace vanille au miel et des rondelles de banane. Surprenant l’avocat au sucre mais c’est très bon ! Nous nous sommes régalés !
     
 Puis, retour sur Nouméa à l’auberge de jeunesse pour 2 nuits.


Publié à 14:18, le 21/04/2012, dans 13) NOUVELLE CALEDONIE,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 39 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email