Voyage au bout du monde

BALI - Gili Air suite - 11 au 13 mai 2012

 

 

11 mai
Lever du soleil pour Océane et Mathilde
Nous accompagnons Fanfan, Espen, Océane et Noah au bateau. La séparation est éprouvante pour nous tous car nous avons partagé tant de moments formidables tous ensemble depuis 2 semaines, « comme si nous n’étions qu’une seule famille comme dit Fanfan ». Ce séjour balinais restera inoubliable. « Thank you for everything, this one ! ». Terima Kasih la famille Heier ! On vous aime!
Nous rentrons tous les 4 bien tristes à Juliantos afin de nous préparer car ce matin Mathilde va tenter une nouvelle fois son baptême de plongée et Richard a décidé d’en faire un aussi.
           
Quant à Adrien, il va faire pendant les 2 jours et demi à venir un stage « open water padi dive » c’est-à-dire son premier diplôme de plongée (reconnu dans le monde entier). Il a une partie théorique et une partie pratique. Ces journées seront intensives pour lui.
En début d’après-midi, mon trio revient absolument enchanté de cette plongée. Aujourd’hui, aucun problème pour Mathilde : Julie avait changé le détendeur et a priori celui-ci convenait mieux à Mathilde !! Génial ! Je suis super contente pour elle et Richard qui ne sera pas resté sur l’échec de sa tentative à l’Ile Maurice il y a 7 ans !
12 mai
Ce matin, devoirs pour Mathilde et Adrien retourne à son stage de plongée. En fin de matinée, Richard et moi allons faire du snorkeling. Amazing ! Nous avons nagé pendant au moins 30 minutes avec une tortue à environ 100 m du rivage juste en limite du tombant dans l’océan ! Elle n’était absolument pas farouche, elle nous observait et par moment on avait l’impression qu’elle nous attendait ! Ce récif est un véritable aquarium.
Cet après-midi, la pluie a un peu contrarié nos plans. Mais on a profité d’une éclaircie pour aller faire une balade en vélo avec Mathilde à l’intérieur de l’île ; On est arrivé sur un stade de foot où il y avait un match et visiblement c’était l’attraction de l’île car les villageois étaient nombreux.
     
     
On a vu la centrale de production d'électricité de l'île!
Puis, en longeant la mer côté Gili Meno, nous avons vu la belle luminosité du coucher de soleil malgré les gros nuages noirs ! On a traversé une voie sablonneuse (dur, dur car on s’enlise régulièrement !) parsemée de bungalows en bambous et de plusieurs restaurants face à l’océan.
     
13 mai
Nous partons pour la journée à Lombok. Ile en face de Gili Air dont d’ailleurs dépendent les trois îles Gili.
     
Nous avons 15 mn de traversée pour arriver à Bangal Harbour, où nous attend un chauffeur pour la journée. Nous sommes accompagnés par Douani de Juliantos by the sea. Notre première constatation est que la végétation de Lombok est particulièrement luxuriante. Douani nous explique, en effet, qu’il y pousse beaucoup de fruits et légumes et que Lombok est aussi la source d’approvisionnement des îles Gili quotidiennement.
                 
Photos prises de la voiture !
 Puis, nous commençons par traverser la plus grande ville de l’île Mataram avant d’arriver à une poterie artisanale. Mathilde s’est installée à un tour pour faire une petite coupelle avec l’aide bien sûr de la potière. Nous avons aussi observé les femmes dessiner avec minutie, avec des pochoirs eux aussi très artisanaux, sur les objets réalisés.
             
     
 
Puis, direction le village de Sukarara dont la spécialité est le tissage des sarongs. Nous y sommes accueillis par Anddy, jeune femme balinaise qui nous guide dans son village. Elle nous fait entrer dans de pauvres petites bâtisses où se trouvent des femmes assises par terre avec le métier à tisser sur les jambes et une sangle dorsale (reliée au métier à tisser)pour qu’elles puissent être maintenues le plus confortablement possible. Mathilde et moi essayons ces métiers à tisser et avec l’aide des « artistes » (car c’est un véritable art) on parvient à passer les différents fils de couleurs et à les tasser avec une réglette en bois. A 10 ans les petites filles apprennent à tisser avec leurs mères et tissent en rentrant de l’école et les jours sans école. Ces femmes mettent environ une semaine rien qu’à préparer le métier à tisser avant de commencer un sarong et travaillent 7 à 8 heures par jour 7 jours sur 7. Un sarong dont le graphisme est plus compliqué, plus sophistiqué peut mettre 2 à 3 mois à être réalisé C’est donc une véritable œuvre d’art. Cette rencontre avec Anddy était très instructive.
       
     
     
     
        
 Puis, nous allons au village traditionnel (sasak village) de Sade avec ses beaux « lumbung » (greniers à riz, aux toits arrondis) et « bale tami » des maisons en bambou , bouse de vache et de buffle et boue au toit de chaume assez bas. Nous avons l’occasion de rentrer dans l’une d’entre elles : les nattes tressées (qui servent de matelas pour la nuit) sont rangées au plafond, les assiettes (en terre) sont fixées sur les murs, il y a une petite commode et dans un angle la réserve de riz pour un an. C’est plus que rudimentaire ! Seules les femmes et les fillettes y dorment ; Les hommes et les garçons de plus de 12 ans dorment sous l’avant-toit car cela fait une grande terrasse couverte. Maris et femmes se retrouvent sur la même natte qu’au moment de concevoir un enfant. C’est la tradition de Lombok. Ce secteur de Sade est un centre de la culture sasak (ethnie indigène de Lombok, 90% de la population). Visite très instructive et intéressante.
     
             
                 
     
A Lombok, on peut circuler en "bemo", mini bus qui s'ouvre par l'arrière du véhicule.
 Il pleut des cordes et nous nous rendons à Senggigi, seule véritable station balnéaire de Lombok avant de reprendre le bateau pour Gili Air. On s’arrête peu avant le port en haut d’une colline d’où l’on a une vue magnifique sur les 3 îles Gili. Superbe vue malgré la météo. Une famille de Lombok nous interpelle et souhaite nous prendre en photo avec eux et que Mathilde porte leur bébé, une petite fille de 2 mois au prénom de Kiki. Demandé si gentiment, il nous était difficile de refuser !
     
     
 
Adrien a réussi avec succès son diplôme de plongée, ainsi que son accolyte allemand Christian.
Dernière soirée à Juliantos by the sea.
    

Publié à 16:21, le 20/05/2012, dans 14) BALI,
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 30 sur 82 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

01) LES PREPARATIFS
02) LE DEPART
03) LE BETISIER
04) SINGAPOUR
05) AUSTRALIE
06) AUSTRALIE: Periple en campervan
07) AUSTRALIE 3
08) AUSTRALIE 4
09) AUSTRALIE 5
10) NOUVELLE ZELANDE
11) FIJI ISLANDS
12) VANUATU
13) NOUVELLE CALEDONIE
14) BALI
15) MALAISIE
16) JAPON
17 ) ETATS UNIS
18 ) UN AN DEJA !

Derniers articles

le Re-Bêtisier
25 septembre 2012 : il y a un an déjà...

Sites favoris


Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email